Hes-so Valais
Menu

BIOFLEX

Les alliages Ti-Al-V sont couramment utilisés pour les applications médicales. Cependant le vanadium présente des problèmes de toxicité et on cherche aujourd'hui à le remplacer par un ou des éléments de meilleure biocompatibilité. Les alliages Ti-Al-Nb sont en cours de développement mais la biocompatibilité de l'aluminium est aussi en question et le module élastique de ces deux alliages (~110 GPa) reste élevé comparé à celui de l'os (~10-40 GPa), ce qui pose des problèmes de compatibilité mécanique.

Récemment des alliages base Ti-Nb et Ti-Nb-Zr ont été mis au point possédant des caractéristiques extrêmement prometteuses. Ils sont composés exclusivement d'éléments non toxiques et non allergènes et de plus possèdent un module élastique nettement plus faible (~50-80 GPa), proche de celui de l'os. Leur résistance est voisine de celle des alliages Ti-Al-V. Ces matériaux pourraient être utilisés pour les implants de la prochaine génération. Ces propriétés exceptionnelles sont liées à la métastabilité de la phase beta. Ces alliages possèdent des propriétés super-élastiques et mémoire de forme qui les rapprochent des alliages NiTi mais sans l'inconvénient de la présence du nickel.

Le but de ce projet est de réaliser des pièces en alliage base Ti-Nb par technologie des poudres. La technologie des poudres permettrait de produire ces alliages avec un minimum de perte de matière, d'obtenir des formes complexes plus économiquement, mais aussi de développer des structures poreuses favorables à l'ostéosynthèse. Ces nouveaux alliages ont un grand potentiel pour être utilisés pour des applications médicales et dentaires, par exemple pour des implants, des prothèses, des instruments chirurgicaux, des éléments de fixation. La technologie des poudres n'a, à ce jour, pratiquement pas été utilisée pour la mise en forme de ces alliages.

Zusätzliche Informationen

Bereich(e)

Partner

Mitarbeitende

Kontakt