Zurück zur vorherigen Seite

Depuis le début de la pandémie de COVID-19 et la fermeture des commerces non essentiels mi-mars 2020, les citoyens et les entreprises suisses ont dû repenser leur manière d’acheter et de vendre, que ce soit des produits de nécessité ou d’autres produits ou services, générant des pertes importantes pour un grand nombre d’entreprises, commerces et exploitations de nos régions.

Comment la crise du coronavirus a-t-elle modifié les comportements d’achat ? quels sont les critères principaux de décisions d’achat adoptés par les consommateurs depuis le début de la pandémie ? quels seront les impacts durables de cette pandémie sur les décisions et comportements d’achat des consommateurs ? ces éléments sont-ils comparables dans un canton urbain comme Genève et un canton plus rural comme Fribourg ? comment les entreprises et producteurs de nos régions, plus particulièrement les PME et les exploitations de proximité, peuvent-elles tirer profit de ces changements pour réussir leur relance, une fois le « confinement » terminé ?

Voici les questions auxquelles cette recherche, menée par la HEG-Genève, propose de répondre. Elle se basera, côté consommateur, sur une étude quantitative sur des échantillons représentatifs des populations genevoise et fribourgeoise, ainsi que sur une étude netnographique des échanges entre consommateurs, pendant la durée de la pandémie du coronavirus, sur les principaux réseaux sociaux. Côté entreprises, une étude documentaire complétée par des entretiens qualitatifs pour comprendre les stratégies alternatives adoptées par les entrepreneurs, leur pérennité et les principaux facteurs clés de succès.