Zurück zur vorherigen Seite

Grâce à l'interactivité virtuelle et nomade, les touristes sont devenus proactifs, à tel point qu'ils développent des comportements opportunistes, aussi bien avant de commencer le voyage, comme le prouve l'importance croissante des achats de dernière minute ou « last minute », que pendant le voyage. En effet, la possibilité d'annulation sans frais des réservations permet, plus aisément que par le passé, les changements de plans. Les conditions météorologiques constituent l'un des motifs induisant ces changements. En outre, de précédentes études menées par l'Institut Tourisme ont mis en évidence la pertinence des aspects spatiaux dans l'explication des comportements des touristes. Ainsi, le but de cette recherche est de montrer les liens entre les niveaux spatio-temporel et virtuel par le biais de l'analyse des flux stratégiques de visiteurs (SVF) et des informations météorologiques en temps réel ou issues de prévisions.

La mise à disposition, par Ticino Turismo, de données sur les parcours des visiteurs dans les transports publics permet de traiter l'aspect spatio-temporel du projet, tandis que les informations météorologiques mises à jour de manière continue sur les téléphones intelligents constituent son aspect virtuel.