Hes-so Valais
Menu
11-03-2021

Planifier de façon inteligente l'assainissement de l'éclairage public

« Back
Planifier de façon inteligente l'assainissement de l'éclairage public
Planifier de façon inteligente l'assainissement de l'éclairage public

Grâce au projet de recherche MAPEC (Méthode Automatisée pour la Planification de l’Eclairage d’une Commune) développé par l’institut Informatique de gestion de la HES-SO Valais-Wallis à Sierre en collaboration avec les sociétés Navitas Consilium et Tamdis, il sera possible de réaliser une meilleure transition énergétique en matière d’éclairage publique. D’une durée de un an et demi, le projet aboutira à un outil d’aide à la décision permettant aux communes ainsi qu’aux gestionnaires de réseaux de maitriser les investissements dans leur réseau d'éclairage public.

Le coût de l’éclairage dans une commune figure parmi les premiers postes de dépenses communales[1]. Dans le cas de la ville de Sion, la plus grande commune du Valais, l’éclairage public représente même la première dépense1. Il comprend le prix de l’énergie mais également les coûts d'investissement et d'exploitation. Grâce à une planification intelligente, basée sur les données et la simulation informatique, il sera possible d’améliorer l’efficacité énergétique de l’éclairage public et optimiser les couts d'investissement et d'exploitation.

Analyse spatiale et simulation informatique basée sur les données

Développé par l’équipe Easilab de l’Institut informatique de gestion de la HES-SO Valais-Wallis, le projet MAPEC va faciliter l’analyse technico-économique du réseau d’éclairage public avec l’identification des priorités d’intervention et l’utilisation de l'intelligence artificielle. Il sera ainsi possible d’identifier les points lumineux à assainir dans le réseau d’éclairage public, typiquement par leur vétusté ou leur mise en conformité nécessaire.

Sur cette base, MAPEC offre la possibilité de simuler des scénarios d’assainissement de façon plus ou moins avancée en fonction de la disponibilité d’un concept d’éclairage et de l’intégration d’une gestion de l’abaissement afin d’en analyser les effets sur la consommation énergétique. Les résultats de la simulation technique alimentent ensuite une optimisation des investissements qui tient compte des contraintes budgétaires des communes.

Résultats appliqués dans deux entreprises

Ce projet financé par Innosuisse vise à apporter aux sociétés Navitas Consilium et Tamdis, les partenaires d’implémentation, une puissante méthode d’analyse et de planification pour mieux répondre aux besoins de leurs clients propriétaires ou gestionnaires de réseaux d’éclairage public grâce à un plan d’intervention pluriannuel et sectorisé, adapté aux contraintes financières et assorti d’objectifs de maitrise de la consommation énergétique.

Partenaire du projet en mettant à disposition des données de référence, la Ville de Monthey est active dans le déploiement de solutions d'éclairage intelligent. D’autres territoires sont désormais invités à manifester leur intérêt pour bénéficier d’une étude de planification du renouvellement de l’éclairage public grâce à l’approche MAPEC, et bénéficier ainsi de conditions avantageuses au titre de pilote.