Retour à la page précédente
Axe transformation numérique

Le nouvel axe interdisciplinaire « Transformation numérique » a récemment vu le jour à la HES-SO Valais-Wallis et vient compléter les trois axes interdisciplinaires déjà existants. Ce nouveau pôle d’action vise à favoriser la collaboration entre les instituts et chercheurs∙euses de l’institution en assurant l’échange d’informations et en coordonnant les différentes activités traitant de la question de la transformation numérique. L’ambition est de valoriser les actions et projets déjà en cours, tout en promouvant de nouvelles collaborations afin de démontrer la plus-value d’une approche pluridisciplinaire dans le domaine.

Lancé en décembre 2021, l’axe Transformation numérique est coordonné par Yann Bocchi, professeur à l’institut Informatique, et Alexandre Kuhn, professeur à l’institut Technologies du vivant. Il s’aligne avec les préoccupations cantonales de développement du Valais concernant les enjeux actuels de la digitalisation et a été initié à la suite du rapport du groupe de travail sur l’économie valaisanne numérique. Il part aussi d’un constat : « Il y a déjà de nombreux projets qui touchent à cette thématique au sein de la HES-SO Valais-Wallis, il s’agit maintenant d’encourager, de soutenir les collaborations, et surtout, de tirer des synergies entre ces différentes recherches pour ajouter une réelle plus-value à ce sujet », explique Alexandre Kuhn, coordinateur de l’axe.

La coordination, l'impulsion et la valorisation d'activités dans le domaine de la digitalisation sont les objectifs majeurs de l'axe interdisciplinaire Transformation numérique. Alors que le principal frein aux approches interdisciplinaires est souvent le manque de ressources, la création de ce nouvel axe constitue non seulement un apport financier supplémentaire, mais surtout un précieux échange de savoir et de compétences. Ces projets interdisciplinaires permettent d’accroître la visibilité académique de la HES-SO Valais-Wallis, tout en renforçant son influence en tant qu’institution de conseil auprès des acteurs économiques, sociaux et politiques du canton.

Qu’est-ce que la transformation numérique ?

Si la digitalisation de notre société semble aujourd’hui une évidence, on oublie parfois qu’elle ne s’apparente pas uniquement à la transformation technique de notre environnement ou à la collecte massive de données informatiques. La transformation numérique atteint une multitude de domaines de compétences dont les instituts de la HES-SO Valais-Wallis sont déjà porteurs.

Pour mettre en place ce nouvel axe, le travail préparatoire le plus important a été d’effectuer une cartographie des compétences disponibles dans chaque institut et en lien avec la transformation numérique. Une liste des besoins sur la base des projets récents et en cours, ou correspondant à la stratégie des instituts a ainsi été établie en partant de la notion de « Digital Intelligence ». L’intelligence digitale est définie comme étant un ensemble de compétences sociales, émotionnelles, cognitives et techniques qui permettent aux individus de relever les défis et de s'adapter aux exigences de la vie dans le monde numérique[1]. L’intelligence digitale couvre tous les domaines de la vie numérique des individus : de leur identité personnelle et sociale à leur utilisation de la technologie, en passant par les potentiels problèmes de sécurité. En ce sens, l’axe Transformation numérique s’est référé au cadre de compétences numériques relatives à l’intelligence digitale pour répertorier les compétences propres à chaque institut et ainsi favoriser leur collaboration.

« Nous devons sortir de cette vision de la transformation numérique comme étant quelque chose de technique et d’informatique. C’est une évolution bien plus large, qui touche tous les domaines et tous les chercheurs∙euses, peu importe l’institut », Yann Bocchi, coordinateur de l’axe Transformation numérique et professeur à l’institut Informatique.

Un nouvel écosystème valaisan pour favoriser la transformation digitale

Ce nouvel axe s’inscrit également dans la volonté de créer un centre de compétences qui soutient la transformation digitale et accompagne les entreprises valaisannes sur cette voie. Pour ce faire, le Swiss Digital Center (implanté au Technopôle de Sierre) a été fondé en février 2021 par plusieurs partenaires : l’Etat du Valais, la Ville de Sierre, la Fondation The Ark, le Technopôle Sierre SA et la HES-SO Valais-Wallis. A l’instar du Campus Energypolis de Sion, cet écosystème ambitionne de réunir les compétences de différents acteurs afin de répondre aux enjeux sociaux-économiques actuels.

Les principaux domaines de recherche de cet écosystème sierrois sont : l’industrie 4.0, le tourisme, l’énergie, la gestion efficace des ressources et du territoire, la santé, le sport et la performance, ou encore la formation. L’axe Transformation numérique soutient et renforce cette initiative, qui s’est d’ailleurs récemment concrétisée avec le Swiss Digital Day en novembre 2021 et la Swiss Digital Conférence en janvier 2022, deux événements clés orientés sur l’industrie 4.0 et son application dans le tissu économique régional. « A terme, l’idée est de créer un centre de compétences et d’innovation suisse en matière de digitalisation, grâce à la collaboration de différents partenaires et acteurs du paysage économique valaisan, tels que Constellium ou Novelis pour ne citer qu’eux », conclut Yann Bocchi.

Axes interdisciplinaires

En tant que centre de compétences au service du canton, la HES-SO Valais-Wallis met tout en œuvre pour renforcer la culture et le travail interdisciplinaire en ses murs mais également vers l’extérieur. Les différents axes interdisciplinaires permettent ainsi de promouvoir la collaboration entre les différents instituts et Hautes Ecoles de la HES-SO Valais-Wallis, tout en répondant à la volonté politique de développement du canton. 

L’axe Transformation numérique rejoint ainsi les trois pôles actuels : Santé ; Développement régional et Ages et liens intergénérationnels, dans lesquels les compétences des différents instituts sont mises à profit afin de développer des projets novateurs.  


[1]    DQ Institute, DQ Global Standards Report 2019,  https://www.dqinstitute.org/wp-content/uploads/2019/10/DQGlobalStandardsReport2019.pdf

Yann Bocchi
Contact:
Professeur·e HES, Yann Bocchi
Kuhn Alexandre
Contact:
Professeur·e HES, Prof. Dr. Alexandre Kuhn