Retour à la page précédente
Demonstration
La HES-SO Valais-Wallis a participé à deux événements organisés par les communes il y a deux semaines : 

Vincent Luyet, professeur HES associé à la Haute Ecole d'Ingénierie revient sur la thémathique en répondant à nos questions :

Pourquoi est-il important de rénover des bâtiments ?

Les bâtiments sont de gros consommateurs d’énergie. Ils représentent environ 40% de la consommation finale énergétique suisse et un tiers des émissions totales de CO2. Le parc immobilier suisse est vieillissant. La plupart des anciens bâtiments sont chauffés par des énergies fossiles. Actuellement, le taux de rénovations énergétiques  est d’environ 1%. A ce rythme, les objectifs de la stratégie énergétiques de la Confédération qui vise la neutralité carbone en 2050 ne seront clairement pas atteint. Il est donc urgent d’augmenter ce taux de rénovation afin de réussir la transition énergétique. Dans ce contexte, toutes les initiatives sont à encourager.

Pourquoi la HES-SO Valais-Wallis s’engage dans ce domaine ?

La HES-SO Valais-Wallis aimerait devenir un centre de compétence connu et reconnu pour les acteurs régionaux (entreprises, communes et état) dans le domaine de l’efficience énergétique du bâtiment. Le rôle de notre école est d’informer de manière neutre et compétente, de vulgariser et d’expliquer les différentes technologies et développer des projets de recherche appliquée utile aux différents acteurs et surtout adaptés à la réalité du terrain. Dans ce contexte, il est primordial pour la HES-SO Valais-Wallis de garder le contact avec la population, les acteurs de domaine de la construction et en particulier les communes. 

Pourquoi faut-il rénover maintenant les bâtiments ?

Comme déjà dit pour faire des économies d’énergie et pour diminuer les émissions de CO2. Si rénover son logement n’est pas un projet simple, des spécialistes sont là pour vous aider. De plus, jamais les aides financières de la Confédération, du Canton et des communes n’ont été si élevées. C’est donc le bon moment pour se lancer. 


Les personnes engagées de la HES-SO Valais Wallis sur ces deux événements étaient : Stéphane Genoud, Pierre-André Seppey, Romain Roduit et Vincent Luyet.

Collab7309852110[1]
Contact:
Professeur·e HES associé·e, Vincent Luyet