Retour à la page précédente
François Seppey, Directeur de la HES-SO Valais-Wallis

Nouvelles approches éducatives et digitales, défis énergétiques et création de nombreux partenariats stratégiques dans un contexte sanitaire difficile, l’année 2021 n’aura pas été de tout repos, mais néanmoins riche en enseignements.

La majorité d’entre nous partageons un même constat, la satisfaction de laisser l’année 2021 derrière nous. Avancer pas après pas dans nos occupations professionnelles, nos vies personnelles et familiales dans un contexte aussi instable que celui de la crise sanitaire du COVID-19 laissera des traces. Mais ces marques, comme un héritage, sont les vecteurs d’un enseignement fertile.

Dans des contextes aussi imprévisibles, vous et moi sommes encore capables de nous étonner. De voir le monde différemment. De nous questionner sur notre manière de fonctionner. De travailler. Sur notre rapport aux autres. Dans ces situations extraordinaires émergent des idées disruptives, des partenariats qui ont et font du sens, des approches pédagogiques surprenantes et surtout, des visions communes.

A travers des projets de recherche aussi vastes que prometteurs, la HES-SO Valais-Wallis a su tirer son épingle du jeu. Vous le découvrirez lors de la lecture de ce rapport annuel, notre institution s’est adaptée à la réalité de nos partenaires de terrain pour grandir et former nos étudiant·e∙s aux défis qui nous attendent toutes et tous. InnoSuisse, l’Agence suisse pour l’encouragement de l’innovation, a apporté sa confiance à notre institution en lui accordant la coordination de 5 « flagships », des programmes ambitieux qui entendent répondre à des défis actuels ou futurs ne pouvant être résolus que par un travail collaboratif. Ce dernier se trouve également au cœur de la création du nouvel axe interdisciplinaire « Transformation digitale », qui n’est autre qu’une large collaboration entre tous les instituts de recherche appliquée de notre institution pour développer des solutions adaptées à la complexité de notre société.

La force hydraulique appartient à l’ADN de notre région depuis plusieurs générations et la création du nouveau Hydro Alps Lab dynamise les réflexions et la recherche sur l’avenir de cette énergie renouvelable. Mais nos Hautes Ecoles ont également su sortir des sentiers battus lorsque cela s’est avéré nécessaire. L’extension des programmes de formation Team Academy au travail social et à l’informatique de gestion s’inscrit dans cette dynamique, tout comme l’accès facilité des réfugié·e·s aux études supérieures avec le projet-pilote « Road to social Work ».

Dans cet esprit tourné vers l’avenir malgré les difficultés du présent, je m’associe à toute la Direction générale et vous remercie sincèrement de votre coopération et votre engagement tout au long de cette année si particulière.

Rapport annuel 2021