Retour à la page précédente
Sion le, 2 oct.2021 : Supplement Campus. Prof. Laurence Nicolay. ©Sacha Bittel

Un des volets du projet Typicalp (typicité, innovation, compétitivité pour les produits laitiers alpins) se concrétise par la conception et la réalisation d’un prototype de laboratoire mobile pour la fabrication du fromage au lait cru et autres produits dérivés pasteurisés. Un outil de formation, de production et de vente prêt à l’emploi, comme solution innovante modulable pour les fromageries d’alpage, qui seraient par exemple appelées à se mettre aux normes, à grands frais. «Typicalp vise à valoriser l’économie alpestre dans sa globalité », précise Laurence Nicolay, professeure HES au sein de l'Institut Technologies du vivant de la HES-SO Valais-Wallis. « Ce projet pragmatique apporte des propositions concrètes aux problématiques des différents acteurs de l’ensemble de la filière. » 

Les autres volets de l’étude aboutissent à une série de méthodologies en lien avec la gestion durable des alpages, la traçabilité des processus de production, ainsi qu’une cartographie des arômes spécifiques des fromages (Raclette et Fontina). Cela permet d’aider les producteurs·trices à maîtriser la sécurité alimentaire et la reproductibilité de la typicité de leur fromage. Ces outils servent également de support de promotion pour faire prendre conscience aux consommateurs·trices de la plus-value qualitative des produits d’alpage. Un projet avec le soutien du programme de coopération Interreg V A Italie-Suisse 2014-2020 et le cofinancement cantonal du Valais (SCA et SETI) et fédéral suisse (SECO).


Bilan de ce projet qui a duré deux ans avec Laurence Nicolay sur Radio Chablais (17.12.2021) :