Retour à la page précédente
Hand watering to young plant with seedling and plant growing concept
Thursday 28 November 2024 00:00 - Friday 29 November 2024 00:00

XIVe COLLOQUE INTERNATIONAL

Du berceau aux bancs de l'école : réduire les inégalités, renforcer les capacités

Programme à venir

Date: jeudi 28 et vendredi 29 novembre 2024 - UNIQUEMENT EN PRÉSENTIEL
Lieu: HESTS, Sierre, Suisse
avec interprétation simultanée en allemand, français et anglais

Descriptif : 

Les premières années de vie de l’enfant sont cruciales et nombreux sont les paramètres qui influent, positivement ou négativement, sur son développement affectif, cognitif et social. Récemment, cette évidence se traduit par la multiplication des programmes et des investissements publics pour améliorer les conditions d’existence des très jeunes enfants, tout en tentant de minimiser les risques en tous genres qu’ils et elles encourent. Ceux-ci prennent la forme, à la fois de bouquets de prestations directement adressés aux enfants et à leurs familles et d’ajustements des conditions sociales cadres qui ont un impact sur leur bien-être, leur développement et leur éducation. L’objectif de ce colloque est d’identifier et d’examiner la pertinence de ces interventions et de découvrir en particulier celles qui sont efficaces pour repérer les vulnérabilités précoces et freiner l’émergence d’inégalités dont le retentissement lors de l’entrée à l’école ou plus tard peut être considérable. Ce coup de projecteur sur la petite enfance est également l’occasion d’explorer cette période à l’aune des droits de l’enfant. Les connaissances actuelles foisonnantes sur les compétences des jeunes enfants nous aideront à mieux apprécier leurs « capacités évolutives » ainsi que la possibilité de leur reconnaître des droits participatifs et de les exercer à la mesure de leur âge et de leur degré de maturité. Ce colloque vise ainsi à tirer des enseignements de connaissances et bonnes pratiques actuelles pour que l’intérêt supérieur des jeunes enfants, un champ relativement peu exploré, soit au cœur des réflexions autour de la petite enfance. 

Quatre axes de réflexion dirigeront les réflexions élaborées lors de ce colloque :

  • Politiques de l'enfance et de la famille : modèles innovants en Suisse et à l’étranger ;
  • Etat des lieux sur le développement et les capacités du jeune enfant ;
  • Intervention précoce et pratiques professionnelles ;
  • La participation du jeune enfant dans la société aujourd’hui.

Celles-ci permettront d’approfondir les questions suivantes : Quelles politiques familiales et de prévention précoce pour réduire les inégalités dès le berceau ? Comment garantir une éducation inclusive et respectueuse qui favorise les capacités évolutives du jeune enfant ? Quelles pratiques professionnelles favorisent un environnement propice au développement de chaque enfant ? Comment favoriser la participation des jeunes enfants dans le respect de leurs droits ?

Au croisement entre le cadre légal et politique, les pratiques éducatives, les approches développementales, les réflexions sociologiques autour de l’enfance et les pratiques professionnelles, ce colloque a pour objectif de créer un dialogue autour de ces questions et de thématiser l’équilibre entre la vulnérabilité de l’enfant et les capacités évolutives dans le cadre de la petite enfance. 

Objectifs : 

La conférence vise à :

  • Organiser un dialogue interdisciplinaire et interprofessionnel proactif entre les parties concernées qui sont mobilisées autour de la thématique de la petite enfance et plus spécifiquement la prévention précoce et la reconnaissance des capacités évolutives ;
  • Mettre en lumière les bonnes pratiques et les limites qui permettent ou compromettent le respect des droits de l’enfant concernant la reconnaissance de ses capacités évolutives ;
  • Approfondir les connaissances scientifiques et juridiques dans ce domaine ;
  • Donner des outils concrets aux professionnel·les amené·es à travailler avec ces enfants et leurs familles.

Public-cible : Ce colloque est destiné aux (futur·es) professionnel·les travaillant dans le champ de la petite enfance (éducateur·trices, travailleuses et travailleurs sociaux, psychologues, enseignant·es, professionnel·les de la santé, juristes, et tout·e autre professionnel·le touché·e par les questions d’enfance), aux décideuses et décideurs politiques, aux parents de jeunes enfants, de même qu’aux représentant·es du milieu académique.