Hes-so Valais
Menu
23-08-2018

Industrie 4.0 : naissance du premier laboratoire industriel valaisan

« Retour
Industrie 4.0 : naissance du premier laboratoire industriel valaisan
Industrie 4.0 : naissance du premier laboratoire industriel valaisan

Constellium Valais et la Haute Ecole d’Ingénierie de la HES-SO Valais-Wallis unissent leurs efforts afin de créer le premier laboratoire de recherche appliquée et développement (Ra&D) académique et industriel du Valais. L’objectif de ce laboratoire est de bâtir des compétences communes dans le domaine de la digitalisation et de la maîtrise des processus industriels, dans un contexte de digitalisation des processus de production.

Le concept d’industrie 4.0 est un défi pour toute entreprise industrielle où il s’agit de repenser les processus en intégrant la digitalisation dans la fabrication des produits. Cette industrie 4.0 mêle le monde virtuel, la conception numérique et la gestion.

Un enjeu que l’entreprise Constellium Valais et la HES-SO Valais-Wallis ont bien compris ; il était donc naturel pour ces deux entités de sceller une collaboration visant à regrouper les compétences des deux partenaires autour de la digitalisation et la maîtrise des processus industriels. Ce partenariat se matérialise par la création du « Smart Process Lab » un laboratoire de recherche appliquée et développement (Ra&D), qui occupera à terme 5 à 10 personnes. Ce Lab sera financé conjointement par Constellium Valais, la Haute Ecole d’Ingénierie et les fonds tiers obtenus sur les projets. La convention de collaboration porte sur 5 ans et représente un engagement financier proche de 2 millions de francs. Afin d’assurer un rapide démarrage et son succès, le pilotage du Smart Process Lab sera suivi directement par les Directions des deux entités.   

Lionel Thomas, Directeur de Constellium Valais, explique : «  Le Lab permettra de disposer de compétences pointues en Ra&D industrielle et la proximité du site de production permettra d’appliquer ces projets et ainsi de gagner en compétitivité, notamment en accélérant la mise sur le marché de produits à forte valeur ajoutée. Ce Lab devra également amener des idées de développement de nouveaux produits permettant l’ouverture à d’autres marchés, améliorer la qualité et l’efficience dans les processus de production. »

Pour la HES-SO Valais-Wallis, ce partenariat correspond parfaitement à sa mission de formation et de recherche appliquée au service du tissu économique valaisan. Ce Lab va permettre à la Haute Ecole d’Ingénierie de renforcer son pôle de compétence Smart Product & Process et ainsi devenir le partenaire Ra&D privilégié des entreprises industrielles afin de les accompagner au mieux dans leur évolution face aux défis de la digitalisation. Ces entreprises bénéficieront également de compétences présentes dans les autres Hautes Ecoles de la HES-SO Valais-Wallis qui travaillent de manière interdisciplinaire sur des thèmes d’importance pour le Valais comme l’énergie, la e-santé, le développement régional.

La formation des futurs ingénieurs bénéficiera également de ce partenariat car les étudiants seront amenés à réfléchir aux problématiques industrielles de Constellium et ils bénéficieront directement des enseignements fournis par les projets de recherche du Lab. Ce partenariat favorisera ainsi l’employabilité grâce au lien fort avec la pratique et il fournira à l’industrie la main d’œuvre qualifiée nécessaire à son développement. Cet objectif fait également partie de la stratégie de Constellium Valais qui désire assurer la relève de son personnel et permettre le transfert d’ingénieurs « juniors » qualifiés vers leur site, une aubaine pour les jeunes diplômés.

Pour Christophe Darbellay, Chef du Département de l'économie et de la formation (DEF), le développement de partenariats et de synergies entre les entreprises valaisannes et la HES-SO Valais-Wallis représente une formidable opportunité. Ce premier laboratoire de recherche et développement constitue une application concrète de la chaîne de valeur complète qui va de la recherche à l’industrialisation. Il prouve également que le Valais dispose des compétences professionnelles recherchées par les entreprises et des conditions-cadres idéales pour leur développement digital.