Hes-so Valais
Menu

ENERGYPOLIS

Le pôle Energypolis développé conjointement par le canton du Valais et l’EPFL vise à la mise en place d’un « campus commun » réunissant des chaires de l’EPFL, la Haute Ecole d’Ingénierie de la HES-SO Valais-Wallis et la fondation The Ark à Sion. A terme le pôle sera composé de 4 volets complémentaires:

  • antenne permanente de l’EPFL en Valais

  • plateforme conjointe EPFL - HES-SO Valais-Wallis

  • parc scientifique et démonstrateurs

  • partenariat public-privé

Le projet initial prévoit la mise en place progressive de 11 chaires EPFL dans les domaines de l’Energie (hydraulique et turbines, ressources et management de l’eau, énergétiques industrielle, chimie verte, gestion de l’énergie ainsi que les plateformes d’essai correspondantes) et de la Santé (bioingénierie et biotechnologie). La Haute Ecole d’Ingénierie avec ses 3 filières d’études (Energie et techniques environnementales, Systèmes industriels, Technologies du vivant) et ses instituts de recherche prendra également ses quartiers dans le pôle Energypolis.

Conçu autour de 3 plateformes thématiques : Energie, Santé et Risques, le pôle Energypolis s’inscrit dans la logique du développement économique et sanitaire du canton du Valais.

SYNERGIES

Cette initiative du Conseil d’Etat représente une magnifique opportunité de développement pour la HES-SO Valais-Wallis, qui lui permettra de regrouper l’offre de formation ainsi que les instituts de recherche des domaines de l’ingénierie et de la santé. Actuellement dispersés sur 3 sites différents dans la capitale, le regroupement de ces domaines au sein d’Energypolis permettra d’accroître les synergies et l’interdisciplinarité, essentiellement autour des thématiques de l’énergie, des sciences de la vie et de la santé.

CHAÎNE DE VALEUR AJOUTEE…

Le partenariat EPF/HES s’appuie sur un concept novateur et unique en Suisse. Novateur et unique dans le sens où il est construit sur la chaîne de création de valeur ajoutée allant de la recherche fondamentale prioritairement effectuée par l’EPFL à la valorisation économique par le biais des plateformes technologiques et des instruments de soutien de la Fondation TheArk, en passant par les activités de recherche appliquée – essentiellement réalisées par les instituts de la HES-SO Valais-Wallis. Celle-ci est d’ailleurs à même de garantir l’interdisciplinarité au sein de ces projets en alliant les compétences des ingénieurs, situés sur le site de Sion, à celle des économistes et des informaticiens de gestion, implantés à Sierre.

AU SERVICE DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE

Cette collaboration permet ainsi à la recherche de tenir compte de façon optimale des besoins du tissu économique, alors que celui-ci profite de la proximité et de l’efficacité de cette recherche. Sur le plan de la santé, la concentration de la haute technologie et des soins aigus devient une nécessité incontournable. Le développement de l’Hôpital du Valais, la constitution d’une masse critique et les activités de recherche des acteurs du pôle hospitalier du Valais central (CRR,IRO, ICHV, Hôpital) ouvrent de nouvelles perspectives pour le Valais.

Le partenariat entre l’EPFL Valais Wallis et la HES-SO Valais-Wallis complète ce dispositif, notamment en fondant les prestations de soins et de réhabilitation motrice sur la recherche scientifique de qualité. Il a, en outre, pour objectif de renforcer les coopérations entre le domaine Santé de la HES-SO Valais-Wallis et les institutions socio-sanitaires, Hôpital du Valais et Clinique romande de réadaptation SuvaCare en particulier.

UN PLUS POUR LA FORMATION

Le regroupement HES-SO Valais-Wallis et EPFL Valais Wallis permet le renforcement de la formation des ingénieurs par la visibilité et la crédibilité qu’il lui procure. Il ouvre aux étudiants la perspective d’une formation complète (bachelor, master et doctorat) et améliore l’attractivité de celle-ci par des possibilités de participation aussi bien à des travaux de recherche fondamentale qu’appliquée. Il doit ainsi faciliter le recrutement de nouveaux futurs ingénieurs répondant aux besoins de l’économie et assurant la pérennité des filières de formation concernées en Valais ainsi que le développement de la nouvelle filière consacrée à l’énergie et aux techniques environnementales.