Hes-so Valais
Menu
24-05-2019

Le code Schiner a perdu son mystère!

« Retour
Le code Schiner a perdu son mystère!
Le code Schiner a perdu son mystère!

Répondant au concours lancé par l’Association valaisanne des entrepreneurs, trois Valaisans sont parvenus à déchiffrer une lettre codée et chiffrée adressée au Cardinal Mathieu Schiner. Ils ont réussi également à trouver la langue dans laquelle était rédigée cette missive conservée aux Archives de l’Etat du Valais, dans le fonds des Archives de la Bourgeoisie de Sion (AEV, ABS, 101-274) et à en identifier l’auteur.

Le 5 décembre 2018, l’Association valaisanne des entrepreneurs (AVE) lançait les festivités liées à son 100ème anniversaire par le vernissage d’un livre célébrant 100 ans d’histoire de la construction en Valais ainsi qu’au travers de nombreuses activités qui devaient émailler l’année 2019.

L’AVE proposait également au public un concours original. Il s’agissait de déchiffrer une correspondance reçue par le Cardinal Mathieu Schiner, Prince-Evêque de Sion au tournant des 15e et 16e siècles. Ce dernier correspondait avec toutes les têtes couronnées de son temps. D’abondantes traces de ses activités sont conservées aux Archives de l’Etat du Valais.

Dans ce corpus impressionnant, une lettre adressée au Cardinal par un mystérieux correspondant a été repérée: codée et chiffrée, cette missive n’avait jamais dévoilé ses secrets.

Le mystère restait entier, et, sachant que le Cardinal Schiner était capable de lire et écrire dans au moins 5 langues – l’allemand, le français, l’italien, le latin et l’espagnol – l’AVE avait décidé de pimenter le défi en requérant la réponse à deux questions, en plus de la transcription du texte :

  • Dans quelle langue était rédigée la correspondance ?
  • Qui en était l’auteur ?

De nombreuses personnes se sont intéressées à ce concours et ont tenté de se mesurer aux défis posés, mais seules quatre participations ont été considérées comme complètes et ont pu être prises en compte et soumises au jury désigné. Ce jury, composé de Mme Noémie Escher, archiviste et professeur de latin et de MM. Alain Dubois, Archiviste cantonal et Serge Métrailler, directeur AVE, s’est réuni le 14 mai dernier et, après une analyse rigoureuse des réponses reçues et des transcriptions proposées, a désigné le collectif formé par MM. Grégoire Nicollier, Matthieu Jacquemet et Gilles Evéquoz, de la HES-SO Valais-Wallis, gagnant du concours.

Ces derniers se verront remettre un bon de voyage d’une valeur de 4000 CHF lors de la cérémonie de remise des prix qui aura lieu dans le cadre de la Foire du Valais, le mardi 1er octobre 2019, à 17h30, en présence des participants, du jury et d’autres personnalité