Hes-so Valais
Menu
14-09-2020

La rentrée de la HES-SO Valais-Wallis

« Retour
La rentrée de la HES-SO Valais-Wallis
La rentrée de la HES-SO Valais-Wallis

Lundi 14 septembre est jour de rentrée pour les 2879 étudiant·e·s de la HES-SO Valais-Wallis. Cours en présentiel, port du masque obligatoire et règles d’hygiène strictes font partie des composantes du plan de protection sanitaire qui a été défini. Malgré un contexte incertain, la HES-SO Valais-Wallis ne manque pas d’ambition. Tour d’horizon des défis et opportunités de cette rentrée !

Evolution des effectifs           

939 nouveaux·elles étudiant·e·s Bachelor, Master et ES vont intégrer les classes de la HES-SO Valais-Wallis, contre 896 l’année dernière. Une hausse qui s’explique notamment par un regain d’intérêt pour les métiers de l’ingénierie et l’attrait du nouveau campus Energypolis, ainsi qu’une nouvelle régulation au sein de la filière Physiothérapie permettant d’accueillir 20 étudiant×e×s de plus par nouvelle volée. Au total, les 5 Hautes Ecoles composant la HES-SO Valais-Wallis accueilleront 2879 étudiant∙e∙s toutes missions confondues durant l’année académique 2020-2021 alors qu’ils étaient 2797 l’année dernière.

Reprise des cours sur site

Une étude de la HES-SO réalisée par l’institut M.I.S Trend auprès des étudiant∙e∙s sur leur vécu des mesures d’enseignement à distance, a révélé les problématiques issues du passage, en une semaine, de l’enseignement présentiel à l’enseignement à distance. Problèmes de matériel informatique et de connexion, adaptation aux nouveaux outils informatiques, charge de travail supplémentaire, difficultés à étudier selon la situation familiale, manque de contacts sociaux et d’échanges : ces éléments peuvent provoquer un stress supplémentaire, de la fatigue et de l’anxiété. Il était important pour les filières HES, dont l’ADN est la formation axée sur la pratique, de pouvoir reprendre les cours sur site. Suivant les particularités des filières enseignées, une partie des cours pourra toutefois être donnée à distance.

Mesures sanitaires

Tenant compte du concept de protection édicté par le Canton du Valais pour les écoles obligatoires, professionnelles et le secondaire II, la HES-SO Valais-Wallis, qui dispense des formations de niveau tertiaire A et B et secondaire II, a établi son plan de protection. En plus des mesures d’hygiène en vigueur depuis le confinement, telles que la désinfection régulière et soigneuse des mains et le respect des distances, le port du masque est désormais obligatoire en classe, dans les couloirs et les zones communes. Afin d’accroître la capacité des cafétérias, des tentes seront installées à proximité des zones repas. Les événements organisés par la HES-SO Valais-Wallis et réunissant de nombreuses personnes, comme les portes ouvertes, ont été repoussées en 2021. Les remises de diplômes devant se dérouler durant l’automne 2020 ont été annulées.

Deux nouvelles responsables de filière

La Direction générale de la HES-SO Valais-Wallis a nommé deux femmes responsables de filières. Nouvelle responsable de la filière ES éducation de l'enfance (EDE), Madame Anoutchka Russo a démarré ses activités au 1er juin 2020. Madame Birgit Sievert a quant à elle pris les rênes de la filière Technologies du vivant depuis le 1er juillet 2020. Cette double nomination féminine confirme la volonté de la HES-SO Valais-Wallis de viser l’égalité, aussi bien salariale (première institution de formation en Suisse à obtenir la certification EQUAL-SALARY) que pour l’accès aux postes à responsabilités (33% de femmes cadres en 2020 contre 20% en 2012).  

Première rentrée de la Nursing Team Academy

La Nursing Team Academy fait sa première rentrée avec 12 étudiant∙e∙s inscrit∙e∙s (4 garçons et 8 filles). Ce parcours unique en Suisse, basé sur le modèle pédagogique finlandais Tiimiakatemia, renverse le paradigme d'apprentissage et propose aux étudiant·e·s de se former en soins infirmiers d’une manière innovante, accompagné·e·s par des coachs qui éveillent et stimulent le potentiel de chacun. Une vingtaine d’établissements en soins, principalement valaisans, ont accepté de s’investir dans ce processus de formation novateur, notamment lors d’une journée de co-construction du dispositif de stage. La Business Team Academy célèbrera quant à elle ses premiers diplômés cette année.

Nouvelles infrastructures

Les effets du confinement et de la situation sanitaire ont également influencé l’avancée des travaux sur le campus Energypolis au sud de la gare de Sion. Le déménagement, initialement prévu pour la rentrée de septembre 2020 a été décalé, pour autant que la situation sanitaire soit suffisamment stable, au semestre de printemps 2021. Le déménagement du personnel de la Haute Ecole d’Ingénierie et des services centraux de la HES-SO Valais-Wallis sur le campus Energypolis s’échelonnera de novembre 2020 à février 2021.

La filière Physiothérapie va prendre possession du bâtiment de l’ancienne Neuroclinique à Loèche-les-Bains, actuellement en rénovation. Dans un premier temps, le bâtiment accueillera les étudiant×e×s de première année. Les étudiant×e×s de deuxième et troisième année et l’ensemble des collaborateurs×trices déménageront quant à eux au semestre de printemps 2021, une fois la totalité des travaux terminés.

Installée depuis 1997 à Sierre, l’EDHEA déménagera sur le site des Halles Usego, où est prévue la construction d’un tout nouveau bâtiment, d’ici à l’horizon 2024-2025. Le concours d’architecture sera lancé cet automne.         

Pôle Digitalisation

Forte de son expérience dans le domaine de la digitalisation et de l’existence de plusieurs projets y relatif (Observatoire Valaisan du Tourisme, axe eHealth, Smart Process Lab, eGov Innovation Center, Cyberlearn, etc.), la HES-SO Valais-Wallis se positionne aujourd’hui en tant qu’actrice clé de la digitalisation en Valais et en Suisse. 

Pour répondre aux défis de la révolution numérique, un nouveau « Pôle Digitalisation » a été créé. Il est piloté par la Haute Ecole de Gestion qui développe ses instituts de recherche sur le site de Technopôle à Sierre, emblème de la digitalisation cantonale. Un groupe de travail, formé de représentant×e×s des six instituts de recherche de la Haute Ecole d’Ingénierie et de la Haute Ecole de Gestion, a pour mission de mettre en place un catalogue de compétences développées en interne pour accompagner la transition numérique.