Retour à la page précédente
Image

Lorsqu’il doit renouveler une parcelle, un producteur de pommes a intérêt à choisir la bonne variété: celle qui est la plus facile à cultiver, mais aussi celle qui plaira le plus au consommateur. L’Office cantonal de l’arboriculture et la HES-SO Valais-Wallis, représentée par Janine Rey-Siggen, responsable de l'évaluation sensorielle, ont uni leurs efforts pour tenter de connaître la pomme idéale. Une collaboration utile tant aux étudiants qu’aux arboriculteurs.

Découvrez le reportage de Canal9