Hes-so Valais
Menu
11-03-2020

La migration de retraite et la granparentalité transnationale: une étude de cas en Espagne

« Retour
La migration de retraite et la granparentalité transnationale: une étude de cas en Espagne
La migration de retraite et la granparentalité transnationale: une étude de cas en Espagne

Les personnes qui émigrent à la retraite le font souvent pour rejoindre les jeunes générations qui ont déjà émigré, et pour prendre soin de leurs petits-enfants. Mais qu'en est-il des retraité.e.s qui émigrent loin de leur famille ? Continuent-ils.elles à soutenir leurs petits-enfants ? Pour répondre à cette question, nous étudions les retraité.e.s migrant.e.s qui résident en permanence dans leur nouveau pays, l'Espagne. Nous constatons qu'ils.elles sont conscient.e.s des attentes de leurs enfants en matière de soutien, et que leur décision d'émigrer crée parfois des conflits avec leur famille. Dans le même temps, ces migrant.e.s retraité.e.s remodèlent la signification du soutien grand-parental. Les enjeux relatifs aux soins influencent leur destination et leurs choix de logement, et ces retraité.e.s continuent à fournir des soins. Ils.elles ont le sentiment que leurs relations familiales sont désormais de meilleure qualité, malgré la distance. Dans le même temps, le genre demeure une dimension clé du soutien grandparental. Ce dernier remet en question une représentation simpliste de leurs motivations de vivre à l'étranger, et de le lien systématique entre quantité et qualité des contacts.

Responsable de l'Institut de recherche de la Haute Ecole de Travail Social, Marion Repetti vient de publier un article sur la thématique en collaboration avec Toni Calasanti:  Retirement migration and transnational grandparental support: a Spanish case study​. Global Network, 20(2), 308-324.

https://doi.org/10.1111/glob.12239