Retour à la page précédente
Vive le mur des lamentations !

Conseil #3: Si vous voulez râler face à un collègue, n’hésitez pas, mais annoncez la couleur d’abord !

Il nous arrive à tous le besoin de déverser un peu notre trop plein et de nous lamenter, de rouspéter, ronchonner, maugréer. Certains vont même jusqu’à grogner. Bref, parfois, nous avons besoin de tirer la gueule. D’ailleurs, dans la plupart des cas, ce besoin de se lamenter disparait très rapidement dès lors qu’une oreille attentive se présente à nous. Instaurer un « mur des lamentations » d’équipe permet d’être à l’écoute de l’un ou de l’autre et de vider son sac.

Le principe est d’envoyer un message à un collègue avec le nom de code « mur des lamentations » et d’attendre le OK avec l’heure à laquelle le collègue est disponible. Puis durant cinq minutes, le collègue écoute, sans émettre son opinion, sans réagir, uniquement en relançant son vis-à- vis avec des questions ouverte, comme « qu’est-ce que qui s’est passé ensuite ? comment as-tu réagis ?   comment tu t’es senti ? »

Tentez l’expérience. Ca fait du bien, promis !