Retour à la page précédente
Comment identifier fake news article Hespresso

La sensibilisation aux fake news est un enjeu majeur. À l’instar d’une boite à outils, elle nous offre un moyen pratique et concret pour mieux détecter les informations douteuses. Voici une petite sélection d’outils à garder en mémoire lorsque vous commencez la lecture d’un nouvel article. 

Nous n’allons pas tourner autour du pot. Identifier une fake news peut se révéler très difficile. Il n’y a pas de méthodes « clé en main » qui permettent de s’assurer à 100% que le texte que nous sommes en train de lire est une infox, c’est-à-dire une information mensongère, ou délibérément biaisée, ou une information véridique et vérifiable. Par contre, il est possible de s’entraîner à développer un esprit critique face à un article de presse, un papier de blog ou de simples textes partagés sur les réseaux sociaux.

Pour y parvenir, il est nécessaire de s’outiller correctement. C’est-à-dire apprendre à détecter les éléments qui, dans un texte, doivent nous alerter. Parfois, il s’agit d’un véritable travail d’enquêteur, mais un travail nécessaire pour comprendre véritablement le monde qui nous entoure. Voici quelques pistes pour affiner votre radar à fake news :

La source

La première étape consiste à jeter un regard critique sur la source de l’information. Est-elle fiable ? Si elle vous est inconnue, une simple recherche Google permet déjà de récolter quelques infos qui peuvent vous mettre sur la voie.

Ce qu’il faut vérifier :
  • D’où provient l’information (par exemple, l’Organisation Mondiale de la Santé, un média national, une ONG, un blog anonyme)
    • Réalisez une recherche inversée pour confirmer la source.
    • Vérifiez l’adresse web pour s’assurer qu’elle est correcte.
    • Consultez la section « À propos de nous » du média. D’éventuels liens d’intérêts peuvent confirmer/discréditer la fiabilité du média.
  • Quelles sont les sources visées (un groupe de chercheurs par rapport à une personne ou une institution désignée) ?
  • Est-ce que les références et citations dans le texte peuvent être obtenues ? Sont-elles sourcées ?
  • Si des sources anonymes sont utilisées, gardez en tête qu’elles peuvent être manipulées et y accorder moins de crédit qu’une source qu’il est possible de contacter.
  • Comment avez-vous eu accès à l’information ?

Toujours se demander de qui vient l’info : un ami, un politicien, un scientifique ? Quels sont ses intérêts à lui ? Défend-il lui-même cette idée ? A-t-il quelque chose à y gagner ? A-t-il un esprit critique ou partage-t-il des articles sans les avoir lus en entier ?

L’auteur

L’auteur est-il une source fiable ? Par exemple s’agit-il de journalistes et médias en lesquels vous avez confiance ?

Que faut-il vérifier ?

  • Noms des auteurs mentionnés. Les connaissez-vous ?
  • Si ce n’est pas le cas, cherchez sur Google d’autres références du même auteur pour confirmer sa crédibilité. Intéressez-vous à lui.
  • Quelles sont ses affiliations professionnelles ? Vérifiez les titres universitaires ou professionnels de l’auteur.
  • Les auteurs ont-ils déjà été condamnés pour propos diffamatoires ou calomnieux ?
  • Cherchez et consultez d’autres publications du même auteur pour construire votre avis.

Le message :

Le message doit être clair, équilibré et impartial. Soyez attentifs aux techniques déployées en marge du contenu pour appuyer le message.

Ce qu’il faut vérifier :

  • Y a-t-il dans le texte des allégations non étayées ou scandaleuses ?
  • Une incitation à partager l’information vous a-t-elle été demandée ?
    • Exemple messages Whatsapp : ENVOYEZ CE MESSAGE A TOUS VOS CONTACTS ! C’EST TROP IMPORTANT POUR NE PAS RÉAGIR !
  • Les citations, références et noms des intervenants sont-ils mentionnés ?
  • Le titre de l’article cherche-t-il à provoquer l’émoi/le scandale ?
  • Retrouvez-vous des infos similaires sur d’autres sources d’information ?

L’orthographe

Les sources réputées et sérieuses révisent toujours les documents qu’ils partagent avant leur publication.

Que faut-il vérifier ?

  • Y a-t-il des fautes d’orthographe répétées dans le texte ?
  • La construction des phrases laisse-t-elle à désirer ?
  • La ponctuation est-elle incorrecte ? Ou exagérée ?
  • Différentes polices de caractères sont-elles utilisées ?
  • Existe-t-il des mots ou phrases entières écrites en LETTRES MAJUSCULES ?


A la chasse aux Fake News avec notre application

Pour télécharger l'application Fake News du magazine hespresso de la HES-SO Valais-Wallis, suivez les liens ci-dessous :


Hespresso #4 en pdf

Cet article fait partie du 4e numéro du magazine Hespresso de la HES-SO Valais-Wallis qui porte sur la thématique des « fake news ». Plusieurs articles frauduleux ont été volontairement intégrés dans cette édition.