Hes-so Valais
Menu

Social Acceptance in Energy



Ces dernières années, le domaine de l’énergie est le témoin d’avancées technologiques spectaculaires et suscite un engouement considérable, tant du côté de la recherche que de l’industrie. Cela dit, bien que de nombreuses innovations semblent à première vue prometteuses, leur acceptation par les clients et les potentiels utilisateurs finaux n’est pas pour autant garantie.

En effet, de nombreuses solutions technologiques, aussi « smart » soient-elles, ne dépassent pas le stade de projet et échouent dès leur arrivée sur le marché. Ces innovations sont donc mises à mal par la peur du changement des utilisateurs et leur incompréhension des technologies, ainsi que par diverses barrières politiques ou législatives. Une mauvaise communication entre les différentes parties prenantes peut également constituer un obstacle supplémentaire à la concrétisation d’un projet. De ce fait, ces barrières sont bien souvent sociales et tendent à être oubliées par les innovateurs.

Pour résoudre ces problèmes d’acceptation sociale (social acceptance), de nombreuses méthodologies de travail existent : intégration des parties prenantes dans le processus de développement (Quadruple Helix Model), analyse des freins/motivations des acteurs (Model Pain/Gain), analyse des influences des acteurs (matrice pouvoir/intérêt), implication des acteurs dans le développement de solutions (ateliers de co-création), processus « bottom up » (crowd innovation), enquêtes de terrain (ethnographie), etc. Afin de gagner en efficacité, ces méthodologies et outils peuvent être utilisés dans un environnement propice : le Living Lab.

Un Living Lab est un laboratoire vivant, une plateforme physique et virtuelle d’échange dans un environnement donné, au sein duquel les usagers participent activement au développement de produits et services innovants (co-création).

L’Energy Living Lab, initialement projet pilote de la HES-SO, a pour vocation de rassembler les institutions publiques, les entreprises, l’académie et les usagers, afin d’imaginer et de co-développer de nouvelles solutions énergétiques viables. L'objectif de l’Energy Living Lab est donc de responsabiliser les utilisateurs d'énergie (citoyens, employés d'entreprises privées, membres de l'association des utilisateurs, etc.) et de les intégrer dans le processus d'innovation, en les motivant à participer, en encourageant un dialogue ascendant et en transformant des idées en produits ou services commerciaux durables.

Suite à ses débuts en 2013, l’Energy Living Lab a pu intégrer le réseau européen des Living Labs (www.enoll.org) et lancer différents projet en Suisse romande :

  • Projets pilotes (Romande Energie, Transports Publics du Chablais, Domaine du Rhône) :
    L'usager au centre de la réflexion - Bulletin AES
  • Influence des utilisateurs sur l’écart de performance dans les bâtiments collectifs à haute performance énergétique (UserGap) :
    Descriptif du projet
  • Développement des énergies renouvelables à St-Martin :
    Descriptif du projet
     

Envie de collaborer ?

Personne de contact : Joëlle Mastelic, joelle.mastelic@hevs.ch

Les activités de l'Energy Living Lab vous intéresse ?

Abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici : Je m'abonne !