Hes-so Valais
Menu

Développement des énergies renouvelables à St-Martin

Développement des énergies renouvelables à St-Martin

La commune de St-Martin, cité de l’énergie, souhaite développer les énergies renouvelables et ainsi tendre vers une autonomie énergétique en diminuant sa dépendance aux énergies fossiles. En partenariat avec Stéphane Genoud, professeur à la HES-SO Valais, elle a mis en place un projet qui réunit des équipes interdisciplinaires composées de deux étudiants ingénieurs à la Haute Ecole d’Ingénierie de Sion, deux étudiants économistes de la Haute Ecole de Gestion de Sierre et deux écoliers en 7ème Harmos de St-Martin.

Les rôles sont bien répartis en fonction des compétences de chacun. Les enfants vont donner des idées sur le type d’énergies renouvelables qui pourraient être acceptées dans le village. Ils font le lien avec leurs parents et avec leur école où ils travaillent en classe sur le thème. Les ingénieurs cherchent les potentiels énergétiques latents dans la commune : mini-hydraulique sur une cascade, chauffage à bois alimenté par le triage forestier local, panneaux solaires sur les toits non protégés et réalisent les calculs de potentiel énergétique… Les économistes réalisent les analyses économiques pour s’assurer de solutions renouvelables pérennes et réfléchissent aux financements possibles.

Louis Dasselborne / Le Nouvelliste 

Un concours va départager les meilleures équipes. Le jury se réunit, il est composé du président de la commune, M. Moix, de professeurs à la HES-SO Valais Joëlle Mastelic et Stéphane Genoud, et également de Sarah Huber, cheffe de projet à la Fondation pour le Développement Durable des Régions de Montagne. Les trois meilleurs projets sont présentés à l’assemblée primaire qui a connu une forte affluence. Les villageois décident de soutenir financièrement une partie des installations proposées par cette nouvelle génération dynamique et motivée.

Profitant de la déclivité de la commune, une installation de mini-hydraulique va être installée sur le réseau d’eau potable. Un chauffage à distance à bois est à l’étude pour raccorder la nouvelle « Maison des Générations » ainsi que les maisons du village qui le souhaitent. Des panneaux solaires vont également être installés sur les bâtiments publics ainsi que sur une ancienne gravière. Cette approche d’Energy Living Lab ou Laboratoire  Vivant a permis de réunir les acteurs publics (commune, école primaire, HES), privés (entreprises d’ingénierie, distributeur d’énergie) et les villageois pour co-développer des solutions énergétiques pérennes. Un succès qui fait des petits : le développement d’un nouveau projet dans la commune de Grône, cette fois centré sur l’efficacité énergétique.

Equipe de travail : Lionel Emery, Joëlle Mastelic, Stéphane Genoud, Lucien Papilloud, Deborah Previdoli, Jessen Page, Sébastien Demont.

  

 

   

Informations complémentaires

Compétences

Partenaires

Collaborateurs-trices

Contact