Retour à la page précédente

Nous sommes un groupe de six étudiants de la Haute Ecole de Travail Social de la HES-SO Valais/Wallis. Nous avons mené un projet sur le bonheur en partant de la notion de Bonheur National Brut (BNB) implantée au Bhoutan. Celui-ci a consisté à déterminer la vision du bonheur au sein de la population de Martigny. Pour cela, nous avons interrogé les habitants à l’aide d’un questionnaire que nous avons nous-même confectionné et que l’on a distribué lors d’un marché, dans des commerces, au club des aînés ou dans les écoles primaires ainsi qu’au cycle. Nous avons collaboré avec deux personnes de la ville de Martigny, Monsieur Olesen Mads et Monsieur Hugon Michael ainsi qu’avec le Centre de Loisirs et Culture (CLCM) de la ville qui nous a prêté les locaux. Les informations que nous avons récoltées au travers du questionnaire ont été analysées et présentée à la population lors d’une exposition. Le vernissage de celle-ci a eu lieu, le mercredi 13 janvier 2016, elle est restée visible pendant trois semaines. Dans cette exposition, la population a pu observer les résultats de cette recherche sous forme de textes, citations, photos et d’autres animations.

Team BNB Martigny

Objectif(s):

Notre objectif général consistait à sensibiliser et susciter une réflexion auprès des habitants de Martigny sur la thématique du Bonheur. D’autres objectifs étaient également visés dans ce projet :

  • Récolter un nombre suffisant de données afin de réaliser des statistiques
  • Toucher différents types de populations (statuts)
  • Travailler la collaboration et la communication au sein du groupe et avec les partenaires terrain
  • Réaliser et organiser une exposition attractive et de qualité

Public(s) cible(s):

Le public principal, ciblé lors de ce projet, concernait toute la population Octodurienne, tant les enfants, les adolescent·e·s que les adultes ou les personnes âgé·e·s. Ce travail a également permis d’impliquer des acteurs et actrices de la vie socio-culturelle et politique de la ville de Martigny. Nous avons pu couvrir un public plus large grâce aux interventions que nous avons effectuées auprès de la presse. Celles-ci nous ont permis de sensibiliser également d’autres personnes n’habitant pas la commune de Martigny.

Résultat(s):

La population de Martigny a été sensibilisée et impliquée dans une réflexion sur le bonheur. Cette thématique a également interpellé la presse, nous avons eu plusieurs demandes (RTS, Radio Chablais, Rhône Fm, Canal 9, Le Nouvelliste) pour des interviews, photos, articles, etc. Une soixantaine de personne étaient présentent au vernissage ce qui montre également l’intérêt pour la thématique traitée et ses représentations au sein des populations.

Nous avons récolté 142 questionnaires en tout, pour ce faire nous sommes allé·e·s au marché de la ville, dans des commerces et assurances, au club des aîné·e·s ainsi que dans les écoles de Martigny (3 classes primaires et 3 du cycle). Notre recherche a regroupé différents types de population en touchant les enfants, les adolescents et les adultes.

Lors de l’élaboration de ce projet nous collaboré entre nous (6 membres du groupe), avec les partenaires terrains, avec les coaches ainsi qu’avec le Centre de Loisirs et Culture de Martigny. Nous avons su puiser des ressources en chacun des partenaires ainsi qu’au sein du groupe de travail.

Enfin, le vernissage de l’exposition a eu lieu le mercredi 13 janvier 2016, nous avons donc réussi à l’organiser et à la réaliser dans les temps (suivant notre planning). En lisant les commentaires et remarques laissés dans le livre d’or, nous avons pu constater que les personnes ont été réceptives à notre projet et l’ont apprécié.

Nous sommes donc très satisfait·e·s du travail accompli, nous avons durant ces quelques mois pu travailler la création d’un projet, d’un questionnaire, l’analyse des données, la créativité, la collaboration, la communication, la gestion d’un budget, etc. tant de choses qui nous seront utiles pour notre avenir professionnel.

Commentaires du/des partenaire(s):

« Nous avons eu beaucoup de plaisir à collaborer avec le groupe. D'entrée, la relation a pu se construire de manière professionnelle grâce à une première présentation du projet adaptée et concise. La prise de contact par le groupe a été faite par email et nous a permis de fixer un rendez-vous avec le délai nécessaire pour que nous puissions nous organiser au mieux. La thématique abordée par le projet fait écho aux divers projets que nous réalisons et globalement à la stratégie que nous poursuivons dans nos lignes institutionnelles liées au vivre ensemble, à la cohésion sociale et à la cohabitation paisible que nous poursuivons sous forme d'objectifs de manière transversale dans tous nos secteurs d'activité. Il devenait donc évident de favoriser cette collaboration qui fait sens.

Le groupe a montré beaucoup d'autonomie dans la réalisation tant sur le plan technique que dans l'architecture de l'exposition. Nous n'avons eu qu'un rôle de conciergerie qui consistait à fournir les clefs des salles et de la maison. Nous constatons que la communication du groupe envers les médias a eu le succès escompté. Indirectement cette exposition a permis de valoriser le Centre de Loisirs comme une plate-forme permettant le projet ce qui place la démarche du groupe dans une stratégie gagnante-gagnante pour les deux partenaires. De manière subtile mais bien réelle, cette exposition nous a permis de rebondir sur la thématique du bonheur avec les jeunes fréquentant l'accueil libre. Quelques personnes sont venue visiter l'exposition à la suite des publications de presse ou les interventions dans les médias radios et télévision. Nous nous réjouissons de collaborer à nouveau avec ce groupe ou d’autres projets en lien avec les démarches de la Haute Ecole de Travail Social de la HES-SO Valais-Wallis. »

Jérémie Lugari

Centre de Loisirs et Culture de Martigny

 

Noms des étudiant·e·s impliqué·e·s :

Amélie Chateland

Anne-Flore Gillioz

Célia Gay-Des-Combes

Magaly De Boni

Roland Constantin

Séverine Reuse