Retour à la page précédente
Stress, depression and sad old woman in bedroom with anxiety, mental health problem and debt in retirement. Lonely senior female person crying at home for headache, pain and fatigue of crisis in mind.

Objectif

Mettre sur pied des ateliers portant sur la fatigue due aux traitements oncologiques et intégrer les témoignages recueillis dans une brochure.

Résumé
Lors de mon travail à la Ligue valaisanne contre le cancer, j'ai pu observer un thème récurrent abordé par les patients suivis au sein de la Ligue : la fatigue due aux traitements oncologiques. Le projet est parti de cette observation. Dans un premier temps, j’ai mis en place des ateliers spécifiques sur la question de la fatigue avec l'intervention d'une infirmière pour parler de cet effet secondaire dû aux traitements et de ses conséquences, et celle d'une professeure en activité physique adaptée qui a proposé aux participants des exercices pour lutter contre cet effet.

Malheureusement, ces ateliers n’ont pas eu le succès espéré. À la base, nous avions prévu deux soirées sur notre site de Sion et deux soirées sur notre site de Martigny. Les soirées à Sion ont bien eu lieu, celle de Martigny ont été annulées, faute d'inscriptions.

J’ai donc pensé à notre stage de réadaptation oncologique que nous proposons chaque année aux patients atteints d'un cancer. Ce stage compte plusieurs intervenants : des physiothérapeutes, un onco-psycologue, une professeure d’activité physique adaptée et des assistantes sociales de la Ligue valaisanne contre le cancer. Avec mes collègues, nous avons souhaité nous inspirer de ce stage et fait le choix d’intégrer un moment d’échanges autour de la fatigue due aux traitements oncologiques lors du cours donné par la professeure en activité physique adaptée. L’idée étant de récolter des témoignages et de les intégrer à la brochure qu'édite la Ligue Suisse contre le cancer. (À la base je pensais créer une nouvelle brochure sur la fatigue due aux traitements mais la Ligue Suisse contre le cancer en édite déjà une, il était donc plus pertinent d'ajouter des éléments dans celle déjà existante).

Alors j’ai pris contact avec la responsable des publications au siège de la Ligue Suisse contre le cancer à Berne. Nous nous sommes entretenues via Teams et elle a accepté mon projet. Je lui ai fait parvenir les différents témoignages récoltés lors des ateliers qui ont été intégrés à la brochure existante.

Public cible
Personnes atteintes d’une maladie oncologique

Principaux résultats
Expliquésci-dessus

Nom de l’étudiante
Lysiane Goulet

Nom du partenaire
La Ligue valaisanne contre le cancer et Laetitia Marchand (professeure d’activité physique adaptée)

Nom du coach
Jean-Charles Rey