Retour à la page précédente
Image

L’automatisation de cette extrudeuse Leistritz a été réalisée à l’aide d’un PAC (Contrôleur d’Automatisme Programmable) programmé avec le langage de programmation graphique LabVIEW.

Les PAC combinent la robustesse d'un automate programmable (PLC) avec les fonctionnalités d'un PC dans une architecture logicielle ouverte et souple. Le PAC a été ajouté à l’armoire de commande existante. Il contient un module de tête connecté au réseau Ethernet et possédant un processeur.

Les algorithmes de commande et de régulation (PID) programmés sous LabVIEW sont chargés dans ce module et fonctionnent de manière autonome comme sur un automate programmable (PLC). Il s’agit ici de régler la température des diverses zones du fourreau (6 zones) ainsi que la vitesse de rotation des deux vis principales co-rotatives et de commander les divers accessoires tels que doseur de poudre externe ou la pompe à eau ainsi que les  balances.

La supervision a également été programmée avec LabVIEW et réalisée au moyen d’un Panel-PC tactile lui aussi connecté au réseau Ethernet. L’utilisateur peut ainsi agir sur les différentes consignes et visualiser les mesures sur l’écran. Toutes les grandeurs importantes de l’installation sont enregistrées (Log) dans une base de donnée installée sur le PC ( Module DSC de LabVIEW) DSC = Datalogging, Supervisory and Control). Le suivi de production de lots a été ainsi grandement simplifié par rapport à l’ancienne commande manuelle.

L’utilisateur peut à tout moment visualiser les grandeurs enregistrées sous forme de courbe actuelle en temps réel (Real Time Trend) ou alors afficher des courbes historiques stockées dans la base de données ( Historical Trend). Il est également possible d’exporter les données enregistrées sous la forme d’un fichier texte avec tabulations lisible par exemple avec Excel.

Cette installation a permis la réalisation de nombreux mandats de recherche dans le domaine agro-alimentaire et médical. Cette machine a été rachetée par l’entreprise Debiopharm de Martigny où elle sert d’extrudeuse pilote pour expérimenter de nouveaux développements et recettes de médicaments notamment contre le cancer.