Hes-so Valais
Menu

E-creation 4 : Travaux pratiques via le Web

E-creation 4 : Travaux pratiques via le Web

Le but de ce projet est de concevoir et de réaliser une plateforme Web articulée autour d'une architecture client-serveur et constituée des installations télé-manipulables dûment instrumentées dédiées à l'apprentissage des techniques de régulation et de procédés industriels.

La réalisation du projet se décompose en 2 parties distinctes. La première partie de nature logicielle et organisationnelle consiste à la conception et la réalisation de la plateforme Cyberlearn pour héberger, conduire et gérer toute la famille d’expériences télé-manipulables. La deuxième partie s’occupe de l’adaptation des différentes expériences de laboratoire au niveau matériel et logiciel, à la manipulation à distance.

La plateforme Moodle offre donc une palette d’expériences de laboratoire avec la possibilité d’enregistrement des étudiants. Pour chaque expérience, différents téléchargements (par exemple procédure d’utilisation, principe de fonctionnement, mesures de précaution, documentations, exercices, etc) sont proposés. D’autres services web peuvent également être suggérés pour diriger et encadrer les étudiants et suivre leur parcours scientifique et pédagogique. Une fois le travail pratique choisi, l’étudiant a la possibilité d’effectuer son travail pratique à l’aide d’une interface utilisateur avec panneaux de commande, de contrôle et de visualisation (sous forme de signaux, d’animations et d’images par WebCam) intégrée dans la plateforme Moodle.

Les objectifs pédagogiques du projet peuvent se résumer :

  • Offrir l'opportunité de se former à distance et à son rythme et d'accéder à des installations couteuses non disponibles sur place.
  • Préserver la partie pratique de la formation d’ingénieur et la mettre en valeur.
  • Offrir la possibilité de faire des démonstrations sur des équipements de laboratoire, depuis une salle de classe.
     

On peut encore y ajouter des objectifs économiques suivants :

  • Abaisser les coûts de la formation, par un partage à distance d'installations souvent coûteuses.
  • Optimiser le taux d’utilisation des expériences de laboratoire. Rendre les équipements disponibles au plus grand nombre d’étudiants, le plus souvent et le plus longtemps.