Retour à la page précédente

Développement d'une machine automatique à fraiser les entailles dans les lames de store en bois

Image

Les stores en bois connaissent un regain d'intérêt et la demande est croissante. Leur fabrication nécessite le fraisage d'une entaille à mi-épaisseur des lamelles de bois; par ces entailles passent les rubans métalliques qui lient entre elles les lamelles et assurent leur maintien.

L'entreprise Michel Stores possède, pour réaliser cette fonction, une machine spéciale qui date de plus de 30 ans. Cet équipement ne correspond plus du tout au standard actuel des machines de production et son exploitation demande beaucoup de doigté de la part de l'opérateur. L'entreprise a mandaté l'institut pour concevoir et réaliser une machine moderne et flexible pour remplacer l'ancienne.

Voici quelques-uns des choix techniques adoptés pour satisfaire aux exigences du cahier des charges :

  • L'usinage des entailles est réalisé par de fines lames de scie circulaire montées sur deux motobroches à haute vitesse. Ces motobroches sont fixées sur un chariot monté sur des guidages à recirculation. L'avance est assurée par une vis à billes pilotée par un servomoteur. On obtient ainsi une rigidité suffisante, nécessaire à la qualité de l'usinage.
  • L'espacement des entailles varie en fonction de la longueur des lames de store. Un second axe numérique permet d'adapter l'écartement des outils. Là également, le chariot est équipé de guidages à recirculation et d'une vis à billes pilotée par servomoteur.
  • L'assortiment comporte de nombreux types de lamelles de stores et les longueurs varient de 50 à 400 cm. Ceci a nécessité la conception d'un chargeur automatique de grande dimension offrant de nombreuses possibilités de réglage afin de l'adapter à la variété des cas à traiter.
  • Les protections dans la zone d'usinage sont conçues de manière à permettre l'évacuation par aspiration de la sciure.
     

Le concept général de la machine a privilégié la simplicité et la facilité d'accès à tous les organes mécaniques. La fabrication des pièces a été réalisée par les ateliers mécanique et électrique de la HES-SO Valais.

La conception, la fabrication, le montage et les essais de la machine ont duré un peu plus de 6 mois.