Retour à la page précédente

Aspects climatiques des locaux du Musée de Valère à Sion

Image

Le Château de Valère abrite désormais le Musée d'histoire. Entre exigences muséographiques et respect du patrimoine architectural, les enjeux techniques ont donné du fil à retordre aux spécialistes impliqués. Après une première étude du Groupe énergie de l'université de Genève, les ingénieurs de la HES-SO Valais-Wallis se sont notamment occupés des aspects climatiques des bâtiments.

La conversion d'un édifice d'importance nationale en un musée moderne représente un exercice d'équilibre. Il s'agit en effet d'assurer des conditions d'exploitation et de conservation patrimoniale respectant les standards admis. Et ce malgré une isolation thermique inexistante, des températures extérieures variant entre - 20° et + 35° et la présence de visiteurs en nombre aléatoire. Toutefois, les interventions sur le bâtiment doivent être discrètes afin de respecter l'âme du lieu.

Les équipements de climatisation se résument à une dizaine de ventilateurs installés dans les combles et une trentaine de corps de chauffe installés dans les salles d'exposition. Un réseau de plus de 80 capteurs de température, d'humidité et de CO2 renseigne en temps réel l'ordinateur central qui décide des enclenchements et des déclenchements des différents appareils selon divers scénarios. La consommation d'électricité de l'ensemble du système se monte à environ 130'000 kWh en moyenne sur les années 2010 et 2011.

La direction du musée a confié à l'école la surveillance des installations, le suivi des mesures, l'analyse des évènements extraordinaires et la résolution des problèmes qui peuvent survenir.

Les ingénieurs de l'école se sont récemment penchés sur un problème précis lié à une nouvelle utilisation des locaux: une salle au sous-sol devrait accueillir des élèves des cycles d'orientation sédunois pour des séances de travail. Elle devrait être chauffée autour de 18°C une à deux fois par semaine, pour quelques heures par jour, durant les mois de mars à juin et de septembre à novembre. Actuellement, sa température est maintenue aux alentours de 14°C et son taux d'humidité se situe entre 40 % et 60 %. Il s'agit de contrôler que les conditions climatiques des pièces faisant partie de la même chaine de ventilation demeureront acceptables pour les objets sensibles qu'elles abritent.