Hes-so Valais
Menu
28-01-2020

Lonza et la HES-SO Valais-Wallis signent un partenariat stratégique de 10 ans

« Retour
Christophe Darbellay (Chef du Département de l’économie et de la formation), François Seppey (Directeur HES-SO Valais-Wallis), Renzo Cicillini (Directeur Lonza Viège), Gaëtan Cherix (Directeur Haute Ecole d’Ingénierie), Sergio Schmid (responsable institut Technologies du vivant), Torsten Schmidt (Head Manager Ibex), Mario Schnyder (Head Site Support)
Christophe Darbellay (Chef du Département de l’économie et de la formation), François Seppey (Directeur HES-SO Valais-Wallis), Renzo Cicillini (Directeur Lonza Viège), Gaëtan Cherix (Directeur Haute Ecole d’Ingénierie), Sergio Schmid (responsable institut Technologies du vivant), Torsten Schmidt (Head Manager Ibex), Mario Schnyder (Head Site Support)

Lonza et la HES-SO Valais-Wallis ont conclu un accord de partenariat stratégique en janvier 2020. Ce partenariat a pour objectif de bâtir des compétences communes dans le domaine de la formation et de la recherche. Cette démarche fait suite à un travail de réflexion de plusieurs années et repose sur 5 axes stratégiques communs. 

Depuis l’été 2017, Lonza et la HES-SO Valais-Wallis se sont mis autour d’une table afin d’étudier des possibilités de collaboration, notamment dans le cadre du développement des activités de Lonza à Viège avec le projet IbexTM Solutions, nouveaux complexes de production high-tech. Jusqu’alors des collaborations existaient de manière ponctuelle sur des projets de recherche, lors d’interventions d’experts de Lonza à la Haute Ecole d’Ingénierie ou encore lors de la traditionnelle présentation des travaux de bachelor des étudiant-e-s en ingénierie au sein de Lonza. Besoins en personnel qualifié, digitalisation et automatisation des processus, acquisition d’étudiant-e-s ont été les éléments de base de la réflexion des partenaires visant à un partage de connaissances et un accroissement des synergies. Lors de la conférence de presse qui a eu lieu mardi 28 à Viège en présence du conseiller d’état M. Christophe Darbellay, le directeur du site de Lonza à Viège M. Renzo Cicillini, et le directeur de la HES-SO Valais-Wallis, François Seppey, ont présenté les enjeux de cette nouvelle collaboration.

Pour la HES-SO Valais-Wallis, ce partenariat rejoint tout à fait la mission qui incombe aux HES à savoir de fournir de la main d’œuvre qualifiée au tissu économique et social valaisan et de répondre, dans ses missions de recherche, aux problématiques des entreprises et institutions. « Le nouveau biopark IbexTM représente une magnifique opportunité pour le Valais et nous voulons contribuer à ce développement ; un premier pas a été la création du cursus de formation biotechnologie germanophone afin de répondre aux besoins en personnel qualifié de Lonza », explique François Seppey.  Pour Lonza, ce partenariat avec l’institution de formation et de recherche phare en Valais est naturelle. « Les développements futurs sur le site de Lonza à Viège vont amener de magnifiques opportunités notamment en termes de création d’emplois qualifiés ; nous voulons, par ce partenariat, accroître l’attractivité des formations d’ingénieurs en biotechnologies, formation offerte à Sion à la Haute Ecole d’Ingénierie ». « Le début de ce partenariat de longue durée représente un jalon important pour répondre de manière durable à notre besoin en personnel qualifié pour le site de Viège. Il nous permet de former aujourd’hui les experts de demain en fonction des besoins de notre entreprise », souligne Renzo Cicillini, directeur du site de Viège de Lonza.

Pôles de collaboration

5 pôles de collaboration ont été définis ; dans le domaine scientifique, les partenaires vont créer un laboratoire de recherche commun afin de développer des compétences industrielles en numérisation, automatisation et contrôle des processus biotechnologiques. L’ingénieur du futur se devant de maîtriser les notions de digitalisation, le deuxième point de collaboration portera sur la thématique de la biotechnologie digitale ou comment appliquer l’expérience d’une entreprise comme Lonza pour faire évoluer la formation d’ingénieurs. Le succès d’une entreprise comme Lonza repose en grande partie sur les forces de travail, la formation continue représente ainsi un enjeu majeur pour Lonza qui désire s’appuyer sur les compétences de la HES-SO Valais-Wallis afin d’en faire son partenaire privilégié pour les formations spécialisées dans le domaine de la technologie des cellules mammifères. Et, pour la HES-SO Valais-Wallis, la réciproque se vérifie à savoir profiter des spécialistes de Lonza afin d’enrichir les cours de formation de base. Le dernier point de collaboration sera dédié au marketing et au recrutement des étudiant-e-s qui doit permettre à la HES-SO Valais-Wallis de fournir des étudiant-e-s qualifiés pour répondre aux besoins en personnel de Lonza. 

Organisation et financement  

Les pôles de collaboration seront menés par des groupes d’experts des 2 entités qui seront responsables de la conception et de la mise en œuvre opérationnelle du programme annuel. Un groupe de pilotage composé de François Seppey (directeur HES-SO Valais-Wallis), Gaëtan Cherix (directeur Haute Ecole d’Ingénierie), Sergio Schmid (responsable de l’institut de recherche Technologies du vivant), Renzo Cicillini (directeur du site de Viège de Lonza), Torsten Schmidt (Head IbexTM Operations) et Mario Schnyder (Head Transition, Training & Local Site Support) sera chargé de fournir les ressources humaines et financières nécessaires à la mise en œuvre des contrats découlant de l'accord-cadre.

Une collaboration modèle entre économie et formation   

Pour Christophe Darbellay, Conseiller d’Etat et Chef du Département de l'économie et de la formation (DEF), le développement de partenariats et de synergies entre les entreprises valaisannes et la HES-SO Valais-Wallis représente une formidable opportunité. Cette initiative prouve que le Valais met en place une chaîne de valeur complète qui va de la formation à la recherche à l’industrialisation.