Hes-so Valais
Menu
21-07-2017

Instagram en Valais: Les photos des visiteurs coïncident-elles avec le positionnement des destinations ?

« Retour
Instagram en Valais: Les photos des visiteurs coïncident-elles avec le positionnement des destinations ?
Instagram en Valais: Les photos des visiteurs coïncident-elles avec le positionnement des destinations ?

Instagram dans le paysage des réseaux sociaux

Avec 400 millions d’utilisateurs actifs chaque jour et plus de 95 millions de photos et vidéos postées quotidiennement sur l’application, Instagram s’est imposé comme l’un des réseaux sociaux les plus puissants de ces deux dernières années.

Afin d‘améliorer l’expérience de ses utilisateurs, Instagram amène régulièrement de nouvelles fonctionnalités (existantes chez ses concurrents Snapchat et Pinterest !!). Citons par exemple les Stories, les boutons d’e-commerce ou encore les « Collections », permettant de sauvegarder des photos et de créer des albums. Une stratégie payante puisque Instagram vient de dépasser Snapchat, l’initiateur des Stories, en nombre d’utilisateurs. Ainsi, le réseau social renforce encore un peu plus son attractivité auprès des milléniaux.

Face à cette « Instagramania », les entreprises mesurent tout l’intérêt de s’offrir une visibilité sur le réseau social. Elles sont près de 8 millions à y avoir ouvert un compte. Bien entendu, le secteur du tourisme n’ignore pas cette tendance. En Suisse, Instagram est devenu le 2e réseau social le plus utilisé par les organisations touristiques (DMO), après Facebook et devant YouTube et Twitter.

Avant tout, les réseaux sociaux sont utilisés par les DMO suisses pour renforcer l'engagement avec les visiteurs actuels et potentiels ou améliorer la réputation/la connaissance de la destination. Mais le contenu généré par les utilisateurs reflète-t-il l’image que souhaite renvoyer la destination ? A l’inverse, les destinations sont-elles assez limpides sur leur positionnement ? L’enjeu est d’importance lorsque l’on sait que 48 % des utilisateurs d’Instagram utilisent la plateforme pour découvrir et choisir de nouvelles destinations de voyage.

C’est ce qu’a tenté d’identifier Mme Anouk Allemand dans une étude exploratoire servant son travail de mémoire EMBA en innovation touristique. Cette analyse rejoint les différentes études menées par l’Observatoire Valaisan du Tourisme, notamment celle de 2017 sur l’utilisation des réseaux sociaux dans les organisations touristiques suisses.

Cliquez ici pour lire l'article complet.