Hes-so Valais
Menu
26-06-2020

Governing migration through paperwork

« Retour
Governing migration through paperwork © Mordolff
Governing migration through paperwork

Lisa Marie Borrelli, assistante postdoc, a co-rédigé un article dans Journal of Legal Anthropology

Résumé: Afin de mieux comprendre la gouvernance des migrations et les pratiques des fonctionnaires chargés de mettre en œuvre les lois et politiques publiques, ce numéro spécial porte sur un élément essentiel du travail bureaucratique: les documents ou la ‘papperasserie’, dans leurs formats divers (les certificats, les lettres, les rapports, les dossiers, les notifications, les directives internes et les décisions judiciaires). Sur la base de recherches ethnographiques dans plusieurs contextes, nous montrons comment les fonctionnaires « fabriquent » l’État, tantôt en restreignant les mouvements des migrants, tantôt en participant aux stratégies de ces derniers pour se rendre lisibles par l’administration. Ces fonctionnaires restreignent parfois l'accès des migrants aux statuts et avantages légaux, tout en s’interrogeant sur leurs propres pratiques. La marge de manœuvre dont ils disposent leur permet cependant aussi d’aider les migrants et de faire ce qui leur semble juste ou légitime. Les contributions à ce numéro explorent les différences organisationnelles et professionnelles quant à trois aspects principaux du travail des fonctionnaires : leurs interactions avec les migrants, leur rapport à l'État et à ses politiques, et la manière dont ils conçoivent leurs obligations envers les migrants et envers l'État. Ce numéro spécial contribue donc à l'étude de l'État comme pratique documentaire et met en évidence le rôle des documents comme dispositifs de contrôle des migrations.

Borrelli, L. M. et Andreetta, S. (2019). Introduction. Governing migration through paperwork. Journal of Legal Anthropology 3(2): 1-9. Doi: 10.3167/jla.2019.030201