Retour à la page précédente

Nicole Fumeaux-Evéquoz

Fonctions
Responsable de l'orientation Animation Socioculturelle
Professeur·e HES associé·e
Formations Doctorante à l’UQAM, Faculté des sciences humaines, Ecole de Travail social, Montréal ; Formation Master of Arts HES-SO en Travail Social, Lausanne ; Formation de Praticienne Formatrice, HES, CFPS, Sion ; Formation Animatrice socioculturelle, HES, CFPS Sion
Téléphone
Email nicole.fumeaux@hevs.ch

Nicole Fumeaux Evéquoz a exercé, durant sa formation d’animatrice socioculturelle, dans différents types d’institutions, comme La Tour Lombarde à Conthey : institution culturelle et de gestion du patrimoine, Le Centre de Loisirs les Vorziers à Martigny, l’Association «dessine-moi un mouton » à Paris : association d’accompagnement des personnes touchées par le VIH et/ou en SIDA déclaré, le CRAM à Monthey, Centre de Rencontre et d’Amitié Montheysan.

Sa formation terminée, Nicole est engagée comme responsable du service animation socioculturelle de la ville de Monthey SOLUNA. Avec sa collègue elles redéfinissent la politique du service et œuvrent durant 5 ans à la promotion de la jeunesse au sein de la ville de Monthey.

En 2002, elle est engagée par le Centre Rencontre Loisirs et Culture de la ville de Sion pour penser et développer le secteur enfant. Projet qu’elle développe et auquel elle travaille durant 6 ans.

En 2008, décidée de mettre à profit ses expériences professionnelles, elle accepte le poste de responsable de l’orientation animation socioculturelle à la HETS à Sierre. Depuis son travail porte principalement sur la promotion du métier en Valais et auprès des collectivités publiques ainsi que sur les enseignements spécifiques à l’animation socioculturelle. Son travail de Master of Arts HES-SO en Travail Social soutenu en septembre 2013 porte notamment sur ses domaines d’enseignement, l’animation socioculturelle et l’espace public.

Aujourd’hui elle suit une école doctorale à l’Université du Québec à Montréal et entreprend un doctorat en Travail Social au sein de la faculté des sciences humaines à l’UQAM. 

Image