Hes-so Valais
Menu

Correspondants de nuit en Suisse romande : quelles interventions pour quels profils ? Etude sur la complémentarité supposée entre médiation urbaine et travail social.

Présentés comme un chaînon manquant entre les forces de sécurité et les travailleurs sociaux, les correspondants de nuit interviennent auprès de la population urbaine nocturne dans le but d’un mieux vivre ensemble. En Suisse, ces acteurs sont apparus récemment, dans les année 2000 en Suisse alémanique et en 2011 en Suisse romande. Notre but est d’étudier les activités de médiation des correspondants de nuit dans deux dispositifs de Suisse romande et d’identifier les situations dans lesquelles ces activités croisent celles des travailleurs sociaux hors murs dans ces contextes. Pour ce faire, nous étudierons deux dispositifs de correspondants de nuit dans deux villes de Suisse romande (Thônex et Lausanne).  L’analyse s’appuiera sur des outils conceptuels en médiation. Quels sont les profils des correspondants de nuit ? Quels sont leurs champs d’intervention ? Dans quelle mesure leurs interventions chevauchent, précèdent ou suivent celles des travailleurs sociaux ?  Nos données proviennent d’une part d’observations de situations d’intervention des correspondants de nuit et d’autre part d’entretiens d’explicitation avec ces derniers et les travailleurs sociaux hors murs. Les résultats de l’étude contribueront à la réflexion sur la place de ces nouveaux acteurs au sein des interventions de la rue et en particulier au sein des interventions du champ du travail social.