Retour à la page précédente

Plusieurs études internationales montrent que les personnes endettées sont en moins bonne santé que les autres. Comment l'expliquer? Qu'en est-il en Suisse ? Actuellement, il est difficile d'apporter une réponse à ces questions car aucune étude d'envergure n'a encore été faite. Avec sa politique de santé spécifique et ses particularités régionales, la Suisse offre un laboratoire d’analyse privilégié pour étudier plus finement le rôle du contexte (national et cantonal) et les différentes dimensions du lien entre santé et endettement. Notre projet répond aux fortes préoccupations sociales et politiques que suscite l'endettement en Suisse en ayant pour principaux objectifs de :
•    brosser un portrait détaillé de la santé des personnes endettées en Suisse
•    comprendre comment s'imbriquent au fil du temps les problématiques d'endettement et de santé
•    repérer les contraintes liées à la santé (stress, accès aux soins, etc.) auxquelles doivent faire face les personnes endettées et leurs stratégies pour les surmonter.
Pour ce faire, nous adoptons une approche pluriméthodologique en nous basant sur des données quantitatives (Panel suisse de ménages (FORS) et Enquête sur le revenu et les conditions de vie (OFS)) et qualitatives (entretiens biographiques avec des personnes endettées).