Hes-so Valais
Menu

Pratiques sportives dans les institutions sociales : un « en jeu » de genre pour les jeunes et la société?

Les institutions socio-éducatives accueillant des jeunes fonctionnent comme passeur vers l’âge adulte. Dans leur programme pédagogique, différents outils à vocation autonomisante sont proposés. Le sport en est un. Bien que reconnu pour ses nombreux bénéfices, le sport reste marqué comme un bastion du masculin viril. Au travers d’une étude de cas, notre recherche, qualitative et exploratoire se propose d’analyser les régimes de genre produits par les pratiques sportives dans 3 institutions socio-éducatives valaisannes. Les régimes de genre concernent les prescriptions de l’institution à propos du sport, leur impact sur l’identité sexuée et sexuelle des jeunes et leur impact sur la liberté et la participation des jeunes. Des entretiens avec les professionnel·le·s, des observations semi-participantes des interactions sportives et des focus groups avec les jeunes sont les principaux outils méthodologiques convoqués.


Savoir dans quelle mesure l’activité physique proposée favorise la reproduction ou l’émancipation des normes de genre pour les bénéficiaires, nous permettra d’imaginer des pistes concrètes pour la pratique institutionnelle et de documenter les champs de la sociologie du sport afin de déposer une recherche de plus grande envergure.