Hes-so Valais
Menu

Professionnalisation par la collaboration interdisciplinaire? Stratégies de travailleur·e·s sociaux/sociales dans le contexte des autorités de protection de l’enfant et de l’adulte

Suite à la révision de 2008 du Code civil suisse, entrée en vigueur en 2013, des autorités interdisciplinaires de protection de l’enfant et de l’adulte (APEA) ont été créées. Les dispositions fédérales (minimales) ont été implémentées de manière très diverse dans les différents cantons. Néanmoins, dans la grande majorité, les nouvelles autorités comptent des représentant·e·s du travail social parmi leurs membres. Le projet s’intéresse au rôle des travailleur·e·s sociaux/sociales selon les différents modèles d’autorités.

Les nouvelles autorités peuvent être conçues comme un champ où le travail social doit renégocier sa position dans la collaboration avec d’autres professions. Dans cette collaboration, il lui faut plausiblement se réclamer des compétences de diagnose, d’indication et d’intervention afin de fournir une contribution propre et reconnue au sens de l’objectif de l’interdisciplinarité posé par le nouveau droit. Dans cette perspective et en vue des nouvelles APEA, les questions suivantes peuvent être adressées :

• Quelle est l‘interprétation de l’interdisciplinarité sur laquelle sont basés les différents modèles cantonaux? Par quel processus et pourquoi ces interprétations et modèles se sont-ils imposés?

• De quelle façon les travailleur·e·s sociaux/sociales s’avancent-elles/ils dans la collaboration? Quelles sont les compétences spécifiques au sens du savoir et du savoir-faire professionnel dont se réclament les travailleurs sociaux? Dans quelle mesure et sous quelles conditions ces affirmations sont-elles acceptées par les autres professions présentes dans le champ?

• Comment les travailleuses sociales se positionnent-elles vis-à-vis de leurs collègues dans les services sociaux et services de curatelles exécutant les mandats de l’autorité?

• Comment le modèle organisationnel de l’APEA influe-t-il sur le rôle des travailleuses sociales à l’intérieur de l’autorité ainsi que vis-à-vis l’extérieur?

Ces questions sont abordées à travers un design de méthodes mixtes : des méthodes qualitatives (observation, entretien non-directifs et analyse de document) seront complétées par une enquête standardisée auprès des membres des autorités, permettant ainsi de parler de la répartition (quantitative) des phénomènes sur les différents modèles organisationnels.

En mettant en évidence les connaissances qui sont à la base du travail quotidien des professionnel.le.s, les résultats escomptés seront importants pour le travail social en tant que profession. En même temps, ils montreront dans quelle mesure l’orientation interdisciplinaire voulue par la législation fédérale a été réalisée.

 

 

 

Informations complémentaires

Compétences

Partenaires

Collaborateurs-trices

Chef-fe(s) de projet