Hes-so Valais
Menu
07-12-2018

Informatique : la HES-SO Valais-Wallis décroche deux projets nationaux dans la médecine personnalisée digitale

« Retour
Informatique : la HES-SO Valais-Wallis décroche deux projets nationaux dans la médecine personnalisée digitale
Informatique : la HES-SO Valais-Wallis décroche deux projets nationaux dans la médecine personnalisée digitale

Informatique : la HES-SO Valais-Wallis décroche deux projets nationaux dans la médecine personnalisée digitale

Sierre – L’institut Informatique de Gestion de la HES-SO Valais-Wallis a décroché deux projets nationaux dans le domaine de la médecine personnalisée et de l’intelligence artificielle. Un de ces projets regroupe 4 des 5 Hôpitaux Universitaires de Suisse pour un déploiement national de la santé personnalisée basée sur l’imagerie médicale. Cette dernière repose sur l’analyse quantitative des images de radiologie existantes et de la comparaison avec le suivi de précédents patients. Elle permet de prédire quel sera le traitement le plus adapté pour une personne donnée et à quel stade de la maladie. Ces projets sont soutenus par le Swiss Personalized Health Network (SPHN) et seront menés en collaboration avec les Hôpitaux Universitaires de Zürich, Berne, Bâle et Lausanne ainsi qu’avec l’ETH Zürich.

Essor de la médecine personnalisée

La médecine personnalisée est en plein essor. Son principal objectif est d’éviter l’administration de traitements lourds, coûteux et potentiellement nuisibles à des patients qui n’en tireront que de faibles bénéfices thérapeutiques. Jusqu’ici, cette dernière a principalement reposé sur les analyses génomiques et microscopiques de tissus anormaux tels que ceux provenant d’une tumeur, nécessitant un prélèvement invasif. Plus récemment, des études ont montré que des algorithmes d’analyse des images de radiologie permettent de compléter les analyses génomiques afin d’affiner la sélection des patients qui répondront ou non à un traitement donné. Cette méthode, appelée analyse « radiomique », a le double avantage d’être non invasive et de réutiliser des images de radiologie qui font actuellement déjà partie du suivi thérapeutique classique.

2 projets nationaux

Le premier projet IMAGINE, impliquant le Professeur Adrien Depeursinge de la HES-SO Valais-Wallis et qui sera coordonné par l’Hôpital Universitaire de Zürich, a pour but de mettre à disposition ces analyses radiomiques au niveau national. Un deuxième projet, intitulé QA4IQI impliquant les Professeurs Henning Müller et Adrien Depeursinge de la HES-SO Valais-Wallis et coordonné par l’Hôpital Universitaire de Bâle, assurera la reproductibilité et la qualité des analyses radiomiques lorsqu’elles sont utilisées dans des hôpitaux utilisant des équipements radiologiques hétérogènes.

Des compétences valaisannes en informatique

Les Professeurs Adrien Depeursinge, Henning Müller et leur équipe travaillent depuis de nombreuses années sur l’analyse des images médicales et radiomiques. Ces compétences spécialisées ont permis, entres autres, de participer à ces projets de recherche d’envergure nationale.