Hes-so Valais
Menu

Swiss CHEF Trial

The Swiss CHEF Trial

Pourquoi cette étude ?
Chez les personnes âgées de 65 ans et plus, la chute représente un événement fréquent qui engendre des conséquences physiques, psychologiques, sociales et économiques importantes.

La littérature démontre qu’il est possible de diminuer ce phénomène, notamment par desinterventions multi-disciplinaires qui comprennent des interventions au domicile des sujets, des évaluations du risque de chute et une activité physique adaptée.

Il est ainsi possible de diminuer le nombre et le risque de chute, d’éviter ou de retarder une hospitalisation ou une entrée en établissement médico-social, d’améliorer la qualité de vie et la confiance en soi des personnes âgées.

Les personnes à risque de chute sont souvent des personnes qui sont âgées de plus de 65 ans mais surtout de plus de 75 ans, qui ont déjà chuté et dont la vie sociale s’est amoindrie en raison de la peur d’une prochaine chute. Ces personnes ne participent plus ou peu à des activités sociales à l’extérieur de leur domicile, leurs capacités physiques sont amoindries et leur risque de chute s’en trouve encore plus élevé. Cette étude clinique leur est destinée.

Objectif de l’étude
Cette étude vise à comparer les effets de trois programmes d’exercices à domicile sur les chutes (le nombre et la gravité), les facteurs de risque de chute, la qualité de vie et l’adhésion aux exercices.

Description de l’étude
Cette étude est une étude clinique randomisée contrôlée. Elle se déroule dans quatre régions suisses incluant des villes, des régions alpines, des régions francophones et des régions germanophones : la région de Lausanne, le Valais romand, le Haut-Valais et la région de Zurich. Elle a été validée par les commissions d’éthique des cantons concernés. Durant trois ans, de l’été 2016 à l’été 2019, plus de 400 personnes de 65 ans et plus, évaluées à risque de chute, seront incluses dans cette étude.

Partenaires de terrain

  • Service de gériatrie et de réadaptation gériatrique du CHUV
  • Centre Hospitalier du Valais Romand (CHVR)
  • Hôpital du Haut-Valais
  • CMS Epalinges, CMS Prilly nord, CMS Pully, CMS Morges
  • CMS Martigny et Entremont ; CMS Sion ; SMZ Oberwallis
  • Pro Senectute Valais
  • Cabinets médicaux
  • Cabinets de physiothérapie
     

Collaborent au projet

  • Nicole Gay-Balmaz, coordinatrice pour le Bas-Valais
  • Isabelle Le Franc-Guégo, coordinatrice pour Lausanne
  • Constanze Lenoble-Hoskovec, investigatrice pour Lausanne
  • Arian Nevzati et Madame Anke Langenfeld, coordinateurs pour Zürich
  • Jaap Swanenburg, investigateur pour Zürich
  • Plus de quinze physiothérapeutes formés pour les séances d’évaluation auxquelles tous les participants sont soumis à trois reprises, selon le protocole d’étude. Les questionnaires qu’ils remplissent et les tests qu’ils effectuent avec les participants représentent les données essentielles qui permettent d’évaluer les issues de ce projet.
  • Plus de trente physiothérapeutes formés pour suivre et accompagner les participants à leur domicile.

Informations complémentaires

Domaine(s) d'activité

Partenaires

Collaborateurs-trices

Contact

Liens