Hes-so Valais
Menu
24-10-2017

Symposium suisse “Point of care diagnostics”

« Retour
Symposium suisse “Point of care diagnostics”
Symposium suisse “Point of care diagnostics”

La HES-SO Valais-Wallis accueillera la première édition du symposium suisse “Point of care diagnostics” jeudi 26 octobre à Sierre. Cette rencontre réunira les acteurs du monde médical, industriel et académique autour de questions centrales comme les limites de ces tests décentralisés et comment concilier les nouveaux développements technologiques avec l'utilité clinique et les aspects organisationnels, ainsi qu'avec les contraintes économiques et les exigences réglementaires. Pour répondre à ces questions, de nombreux spécialistes seront présents, dont le Prof. George M. Whitesides de l’université d’Harvard.  

Un test point-of-care est un test réalisé et interprété sur place permettant de prendre une décision clinique immédiate, c’est-à-dire au chevet du patient plutôt que dans un laboratoire central. La personne habilitée à pratiquer ce type de test n’est en principe pas un professionnel de laboratoire, mais plutôt un médecin ou une infirmière. Les tests rapides sont l’un des enjeux de cette décentralisation. Grâce à leur souplesse et leur facilité d’utilisation, ces tests réalisables en moins de 10 minutes favorisent une prise en charge rapide des patients et la prescription immédiate de traitements adaptés. L'évolution des tests diagnostiques « Point of care » a naturellement été favorisée par les progrès continus dans des domaines clés comme les sciences moléculaires et bioanalytiques, où les progrès de la miniaturisation des dispositifs et les technologies de l'information et des communications (TIC) sont devenus essentiels.

Ce symposium, organisé par la HES-SO Valais-Wallis, le CSEM, la fondation the Ark, Swiss Biotech Center et NTN Swiss Biotech réunira ce jeudi 26 octobre à Sierre des intervenants de la médecine, de l'industrie, du secteur public et des établissements de recherche. Des intervenants en provenance de l’université d’Harvard, du Québec (Genepoc), et bien évidemment de nombreux suisses (EPFL, UNIL, Université de Genève, HES-SO Valais-Wallis, CSEM, Inselspital, Office fédéral de la santé publique, Laboratoires BÜHLMANN et Abionic) aborderont les possibilités et les défis qui se présentent sur la voie de l'innovation dans les nouveaux produits diagnostiques au chevet du patient.

Plus d'infos