Hes-so Valais
Menu

Clean City

CleanCity

L'objectif de ce projet, financé par la HES-SO, est d'offrir aux urbanistes un outil d'aide à la décision dans le domaine du "climat urbain" : qualité de l'air (dispersion des polluants), ventilation des quartiers, rafraîchissement, etc. Plus spécifiquement, les buts sont :

  • à l'aide du SITG (Système d’Information du Territoire Genevois), modéliser le quartier des Pâquis en CAO (Conception Assistée par Ordinateur) pour la CFD (Computational Fluid Dynamics) afin de réaliser une maquette 3D de ce dernier à l'échelle 1/1000. Un modèle 3D du quartier sera aussi modéliséà l'aide d’un drône de la HEIG-VD pour pouvoir par la suite appliquer ce type de projet quelle que soit la ville;
  • concevoir un système informatique basé sur des logiciels libres de CFD distribués à grande échelle permettant d'offrir la puissance de calcul nécessaire pour ce type de simulation-modélisation très complexe;
  • simuler des situations et comparer les résultats avec des essais expérimentaux en soufflerie;
  • concevoir une méthodologie permettant d'offrir des solutions à des demandes externes de projet d'urbanisme.
     

Les activités de recherche sont réalisées par les partenaires suivants :

  • Haute école du paysage, d’ingénierie et d’architecture de Genève
  • Haute école d’ingénierie du Valais
  • Ecole d'ingénieurs et d'architectes de Fribourg
  • Haute Ecole d'Ingénierie et de Gestion du canton de Vaud
  • Service de protection de l'air du canton de Genève
     

Dans ce projet, la HES-SO Valais-Wallis réalise des simulations numériques de l’écoulement dans un cas simple afin de pouvoir définir un modèle physique et numérique performant qui pourra s’appliquer à la simulation numérique du quartier entier. Le cas simple sélectionné est un cube (équivalent à un bâtiment simplifié) dont le sommet est percé d’un orifice par lequel est simulé l’injection d’un traceur. Ce traceur joue le rôle des émissions de polluant (fumée provenant de l’utilisation de chaudière de chauffage par exemple) émises par les bâtiments. Le but de ces simulations est de pouvoir prédire la propagation du polluant et de sa concentration. Le logiciel utilisé est le solveur open source OpenFoam 2.1.0.

Zusätzliche Informationen

Bereich(e)

Partner

Mitarbeitende

Kontakt