Hes-so Valais
Menu

PHEDRE

PHEDRE

Avec l'augmentation régulière du prix des énergies fossiles, toutes les ressources, même celles de faible capacité peuvent être exploitées avec profit. Des microcentrales fleurissent un peu partout. La HES-SO Valais s'intéresse à ce domaine depuis plus de 10 ans. Elle a participé à une trentaine de projets de turbinage, en particulier sur l'eau potable. La plupart du temps, la dénivellation est telle qu'une turbine Pelton convient. Dans d'autres cas, surtout s'il faut maintenir, à l'aval de la machine, une pression suffisante pour le réseau de distribution, c'est une pompe fonctionnant en turbine qui est installée; le maître d'ouvrage s'épargne alors la construction d'un réservoir intermédiaire.

PHEDRE est un projet de transfert technologique de la HES-SO Valais vers l'industrie. L'école a conçu la machine hydraulique et la partie électrique. Elle a ensuite cherché un partenaire industriel intéressé par la fabrication et la commercialisation d'un produit de ce type. Le GEVs a pris la balle au bond: ses membres réunissent les compétences nécessaires pour mener ce travail à bien.

Le prototype construit mesure un mètre de diamètre et 30 centimètres de largeur. La roue est construite en tôle d'acier inoxydable soudée et montée sur des roulements à billes. La génératrice prend place à l'intérieur de la roue et, sous un début de 8 à 10 litres par seconde, produit un quarantaine de watts. Connectée à une batterie, elle peut alimenter un chalet valaisan isolé ou toute habitation non reliée au réseau. Mais le marché de ce type d’installation s'étend aussi aux pays en voie de développement. Sa simplicité et sa rusticité, alliées aux faibles coûts de fabrication et de maintenance, y seraient des avantages importants.

Ce premier prototype a été présenté à la foire Swisstech 2006 à Bâle. Un second prototype a été étudié puis construit par le GEVs qui s'attache maintenant à son industrialisation et à sa commercialisation qui devrait intervenir ces prochains mois.