Retour à la page précédente
Food donation to hungry people, poor hands waiting to receive free food from volunteers

Une association qui propose des repas à prix modeste à la population précaire du Valais souhaite modifier son système d’aide alimentaire en recourant davantage aux produits locaux. Une évolution qui soulève des défis.

Fondé en 1997, l’Accueil Hôtel-Dieu est le plus grand accueil communautaire bas-seuil du canton du Valais. L’association, qui s’inscrit dans une mouvance catholique[1], propose de l’écoute, une orientation sociale, des activités et un repas quotidien à toutes les personnes qui le souhaitent, indépendamment de leurs moyens financiers ou de leurs convictions religieuses.

Dans ce centre ouvert cinq jours par semaine, entre 50 et 70 repas de midi, destinés à la population en situation de précarité du Valais central[1], sont préparés chaque jour. Les personnes paient une contribution de cinq francs pour leur dîner lorsqu’elles le peuvent, alors que celles qui n’en ont pas les moyens ont la possibilité d’être nourries gratuitement. La préparation des menus repose sur la collecte d’invendus et le travail d’une soixantaine de bénévoles, encadré∙e·s par une maîtresse socio-professionnelle. Il s’agit principalement de retraité·e·s qui y trouvent un espace de participation sociale et d’engagement, ou de personnes issues de la migration éloignées du marché de l’emploi.

Suite de l'article à lire dans la revue d'information sociale REISO: 
REISO - Nourrir durablement, un projet pilote à Sion

--------------------------------------------------------

Auteures: Marie Lequet, collaboratrice scientifique, et Marion Repetti, professeure ordinaire

Haute Ecole et Ecole Supérieure de Travail Social (HESTS)

Marie Lequet
Contact:
Collaborateur·trice scientifique HES, Marie Lequet