Retour à la page précédente
Couverture pour site_2

Un nouvel ouvrage collectif sur le travail social et la politique d'intégration en Suisse est paru début décembre, fruit d'une collaboration entre notre Institut de recherche en Travail Social et ceux des Hautes écoles spécialisées FHNW et ZHAV. Cette publication interroge et situe le positionnement des professionnels du travail social face aux nombreux défis posés par l’intégration des personnes migrantes. Elle est la première d'une série récemment lancée aux éditions Seismo: «Regards croisés sur le travail social».

Les professionnels du travail social émergent comme des acteurs clés dans le travail d'intégration avec les immigrés. De nombreux nouveaux domaines d'activité ont vu le jour dans ce secteur, fortement influencés par les directives du droit des étrangers et du droit d'asile. Face à cette évolution, le travail d'intégration s'est considérablement complexifié. Dans ce contexte politiquement sensible et parfois contradictoire, le travail social doit se positionner dans le respect de son éthique et de ses maximes professionnelles 

Comment réagit-il face aux discours sociaux sur la migration, l'intégration, la mobilité et la fuite ? Quel rôle joue-t-il dans la mise en œuvre des politiques d'intégration ? Comment navigue-t-il dans le domaine complexe où les droits de l'homme se heurtent à des lois de plus en plus restrictives en matière d'intégration et de migration ? Ces questions cruciales guident notre réflexion.

Ce recueil offre une orientation approfondie fondée sur les contextes juridico-politiques. Il éclaire les notions centrales, soumet les théories et les concepts à une discussion critique, et explore différents champs pratiques du travail social lié à l'intégration, à la migration et aux réfugiés.

La collection « Regards croisés sur le travail social » publie des contributions suisses et internationales sur le travail social, en lien avec la façon particulière dont il traite les problèmes sociaux et soutient les personnes dans la gestion de leur vie quotidienne. Basées sur diverses approches disciplinaires et théoriques, ces recherches s’intéressent à une multiplicité de problèmes et de champs d’activité du travail social, d’identités et de trajectoires professionnelles, ainsi qu’à une pluralité d’arrangements organisationnels, de processus et de pratiques professionnelles. La collection retiendra en particulier les travaux qui portent sur les évolutions actuelles qui remettent en question le travail social dans ses méthodes et dans son identité professionnelle. Pour résumer, elle veut offrir une tribune critique et actuelle pour la recherche empirique et les études théoriques sur le travail social issues de disciplines variées. 

Commander le livre
Seismoverlag.ch

--------------------------------------------------------

Auteur·es / éditeurs·trices

Esteban Piñeiro, professeur à l'Institut de planification sociale, de changement organisationnel et de développement urbain (ISOS) de la Haute école de travail social, Haute école spécialisée du Nord-Ouest de la Suisse (FHNW). 

Stefanie Kurt, professeure à l'Institut de Travail Social, Haute Ecole et Ecole supérieure de Travail Social du Valais. Responsable de projet au sein du Pôle de recherche national (PRN) nccr - on the move, qui étudie des thèmes liés à la migration et à la mobilité.

Eva Mey, professeure à l'Institut de la diversité et de la participation sociale de la Haute Ecole des Sciences Appliquées de Zurich ZHAW (département de Travail Social) et responsable de projet au sein du Pôle de recherche national (PRN) nccr - on the move. 

Peter Streckeisen, professeur à l'Institut pour la diversité et la participation sociale de la Haute Ecole des Sciences Appliquées de Zurich (ZHAW) (département de Travail Social) et privat-docent en sociologie à l'Université de Bâle.

Contributions de Gülcan Akkaya,  Eveline Ammann Dula, Yann Bochsler, Lisa Marie Borrelli, Matthias Drilling, Carolin Fischer, Daniela Gossweiler, Gül Garabet, Heidi Hirschfeld, Sylvie Johner-Kobi, Selin Kilic, Sinan Kilic, Alex Knoll, Stefanie Kurt, Roberto Lopez, Eva Mey, Semhar Negash, Esteban Piñeiro, Luca Preite, Swetha Dhananka Rao , Marina Richter, Sarah Schilliger, Rebekka Sieber, Peter Streckeisen, Margot Vogel, Berihun Wagaw, Anna Wyss. 

Haute Ecole et Ecole Supérieure de Travail Social (HESTS)

Stefanie-Kurt
Contact:
Professeur·e HES ordinaire, Stefanie Tamara Kurt