Retour à la page précédente
Thèses

Félicitations à Sabine Schär, Maître d’enseignement HES à la Haute Ecole de Santé, qui a soutenu sa thèse de doctorat en sciences de l’éducation à l’Université de Genève sur le thème : « Savoirs mis en jeu entre personne soignée et personne soignante lors d'une évaluation de la douleur au moyen d'une échelle visuelle analogue (EVA : un apport pour l'éducation en santé »

 

Cette thèse s’intéresse à l’évaluation de la douleur en tant qu’espace investi par des savoirs pluriels, mobilisés par la personne soignée et la personne soignante. Elle questionne le statut des savoirs engagés, leurs conditions de production ainsi que leur mise en circulation. Les fondements épistémologiques de la recherche sont transdisciplinaires et compréhensifs et la posture critique adoptée défend l'égalité des savoirs. À partir d’observations et d’entretiens compréhensifs, les trois étapes d'analyse des données aboutissent à une typologie commune aux savoirs mis en jeu par les personnes soignées et les personnes soignantes. Alors que l’évaluation de la douleur est classiquement réduite à une mesure sur une échelle d’intensité, la thèse en offre une lecture innovante en la reconnaissant comme une activité hautement significative à l’intérieur de laquelle l’EVA constitue un outil médiateur ouvrant l’espace à une clinique de réciprocité.

 

La thèse est disponible en accès ouvert sur l’Archive ouverte de l’UNIGE : https://archive-ouverte.unige.ch/unige:163345

 

SCHAER, S. (2022). Savoirs mis en jeu entre personne soignée et personne soignante lors d'une évaluation de la douleur au moyen d'une échelle visuelle analogue (EVA) : un apport pour l'éducation en santé. Thèse de doctorat. Université de Genève. https://doi.org/10.13097/archive-ouverte/unige:163345