Retour à la page précédente
MicrosoftTeams-image (6)

« Le professeur Paul Matusz, de la Haute Ecole de Santé de la HES-SO Valais-Wallis, place l'école sur la carte internationale. En tant que leader national et international dans la combinaison des neurosciences, de la neuroimagerie et de la neurotechnologie, il crée une base de données probantes pour soutenir la santé et l'éducation des enfants. Ses récents succès comprennent des présentations invitées lors de congrès internationaux et son nouveau poste de rédacteur en chef de la revue internationale "Mind, Brain & Education" à partir de janvier 2023.»

Le Prof. Paul Matusz, psychologue expérimental du développement et neuroscientifique cognitif, dirige le PhysioLab de l’Institut Santé depuis 2022. Il est également chercheur principal du Groupe pour les neurosciences du monde réel (GROWN) au centre de recherche The SENSE, où il étudie comment l’intégration de neurosciences, la neuroimagerie et la neurotechnologie peuvent améliorer le diagnostic et la réadaptation.

Son expertise dans la compréhension et la réadaptation du cerveau tout au long de la vie, son expérience dans l'obtention de financements nationaux et internationaux ainsi que dans la création d'une base de données probantes pour la pratique et son sens de la sensibilisation et de la communication lui permettent s’assurer ses fonctions. « Ce n'est qu'avec une bonne compréhension de la façon dont le cerveau soutient la cognition et le comportement moteur, ainsi que des outils sensibles et riches en informations, que nous pouvons pleinement réaliser le potentiel de diagnostic et de rééducation de différentes affections, y compris les troubles moteurs », explique le Prof. Matusz.

Parmi ses succès figurent l’obtention d'un financement prestigieux pour utiliser la vision par ordinateur et les jeux sérieux afin d'améliorer l'équité du diagnostic des TSA chez les filles ou la présidence d'un symposium compétitif qui change la façon dont nous pensons au développement cognitif dans le monde réel. En juin 2023, lors de la réunion annuelle de la Société Jean Piaget à Madrid, il a été invité à participer à une session de conférences sur de nouveaux résultats et approches pour créer des théories plus précises du développement cérébral et cognitif. Là, il expliqué:

  • comment les tâches utilisées pour mesurer les fonctions mentales et motrices doivent être plus naturalistes et mieux se rapprocher de la façon dont ces fonctions fonctionnent dans la vie quotidienne.
  • de quelles façons les méthodes de neuroimagerie, en particulier l'électroencéphalographie (EEG), pourraient offrir des outils de mesure sensibles, rentables et robustes pouvant être utilisées dans et en dehors de la clinique ou du laboratoire.

Son rôle de rédacteur en chef de « Mind, Brain & Education » est d'autant plus prestigieux que la revue est rattachée à la seule société internationale consacrée à la biologie, aux neurosciences et au développement cérébral et cognitif de l'éducation : l'International Mind, Brain & Education Society (IMBES). Là le dernier numéro est consacré au rôle du contrôle cognitif, ou fonctions « exécutives », dans le soutien des capacités de lecture et d'écriture.

Lien sur la présentation publique du professeur Paul Matusz, dans le cadre du panel des experts sur le Brain Health, qui a eu lieu à Boston au Swissnex