Hes-so Valais
Menu

Master Plan RMV

Sur la base d'une consolidation des données existantes auprès de diverses instances (officielles et/ou officieuses), l'objectif principal du mandat confié à l'ITO est de constituer une base de données totalement intégrée au futur Data Ware House (DWH) de l'Observatoire Valaisan du Tourisme (OVT). Une fois constituée, la base de données  fournira l'expertise technique nécessaire à une mise à jour régulière des données.
Afin de répondre aux exigences du cahier des charges établi par les RMV, l'ITO propose une démarche scindée en trois phases :

En premier lieu il est nécessaire d'acquérir et d'analyser les données techniques existantes. Pour ce faire, l'ITO va solliciter tous les services  de l'Etat du Valais, de la Confédération qui sont susceptibles d'avoir des données sur les installations, l'enneigement mécanique et le parc de machines. Parallèlement seront récoltées des informations financières par le biais des rapports de gestion des sociétés. Les exercices 2009/2010 ; 2010/2011 et 2011/2012 seront pris en compte dans une analyse financière qui proposera une comparaison entre les sociétés sur la base de ratios pertinents au niveau du bilan, du compte d'exploitation et du Cash Flow. Cette première étape se terminera avec une séance de travail avec des représentants des RMV. L'objectif de cette rencontre est de valider les travaux effectués et de préciser, en fonction des enseignements tirés, les démarches et attentes de la phase suivante.

La deuxième phase consistera principalement à obtenir, de la part des sociétés de remontées mécaniques, une validation des fiches techniques et financières élaborées sur la base des données récoltées précédemment. Pour doter les RMV d'un document qui leur permette de justifier leurs futures demandes auprès des instances publiques, un descriptif détaillé sera fourni par l'ITO. Dans la mesure du possible, ce descriptif mettra en relation, pour chaque société, l'état de son inventaire technique avec ses capacités financières notamment son potentiel d'autofinancement. A ce stade il est important de préciser que l'ITO ne possède pas les compétences pour calculer, sur la base des données techniques, les coûts effectivement nécessaires au remplacement des installations. Pour y parvenir, l'information devrait être fournie par les sociétés lors de l'étape de validation des fiches techniques, ou alors, les RMV pourraient faire appel à des experts qui se baseraient sur le document produit par l'ITO.


Pour pérenniser les travaux réalisés dans le cadre de cette étude, ainsi que pour assurer l'accès aisé à l'inventaire, la dernière phase vise à intégrer les données récoltées dans le DWH de l'OVT. Dans le cadre de cette intégration sera notamment étudié le processus de mise à jour régulière qui nécessitera l'implication des sociétés de remontées mécaniques. Les développements techniques prévus lors de cette dernière étape permettront aux entreprises de bénéficier d'un outil de reporting qui les aidera à obtenir des chiffres clés sur les futurs besoins d'investissements. Précisons que sur cette base, il est possible d'envisager, à terme, l'intégration d'outils de « Business Intelligence » ouvrant ainsi des perspectives étendues en matière de benchmark. Ces éléments ne font pas partie de la présente offre.

Equipe de travail : Nicolas Délétroz, Roland Zurbriggen, Ralph Lugon, Marut Doctor, Pascal Favre, Christophe Nickel.